Jayson Tatum mène Boston avec 53 points, un nouveau record personnel en carrière

Jayson Tatum a inscrit 53 points, record personnel battu en menant Boston à la victoire contre Minnesota (145-136) après prolongation. En l'absence d'Evan Fournier (protocole Covid), l'ailier des Celtics a notamment réussi 18 points dans le dernier quart-temps et l'overtime de cinq minutes supplémentaires, bien aidé par Jaylen Brown (26 pts) et Marcus Smart (24 pts, 8 passes, 6 rbds). "C'est une soirée dont je me souviendrai toujours. Premier match à 50 points et en plus nous avons gagné", a commenté le héros de Boston, toujours 7e à l'Est, devant New York 

Vainqueurs sur le fil face aux Knicks deux jours plus tôt, les Celtics ont encore dû batailler pour prendre le meilleur sur Minnesota, bon dernier de la classe qui a retrouvé un peu d’allant avec le retour de D’Angelo Russell (26 points, 8 passes décisives). Les hommes de Brad Stevens sont passés par toutes les émotions dans un match compliqué duquel Jayson Tatum est sorti comme grand héros avec 53 points dont 18 pour dans le quatrième quart-temps et la prolongation afin d’achever les Wolves.

Menés de 14 points après 12 minutes après avoir encaissé un 13-2 principalement alimenté par Juancho Hernangomez (25-39), les Celtics restent en grande difficulté alors que les deux dunks de Josh Okogie et le 3-points d’Anthony Edwards maintiennent l’écart à quatre minutes de la pause (46-60). Boston touche le fond en troisième quart-temps en se retrouvant rapidement à -17 suite à une claquette de Jaden McDaniels (79-62).

17 points en six minutes, Jayson Tatum sonne la révolte
Le trio Smart-Brown-Tatum se réveille enfin avec une fin de période tonitruante pour Jayson Tatum qui score 17 points en six minutes dont deux paniers à 3-points et un dunk qui permettent aux locaux de surfer sur un 16-5. Le alley-oop entre Payton Pritchard et Robert Williams en fin de troisième quart-temps promet ainsi une fin de match haletante (92-94).

Kemba Walker score les deux premiers paniers du quatrième quart-temps pour égaliser à 97-97. Les Celtics prennent alors une option suite aux deux paniers à 3-points coup sur coup de Payton Pritchard et Jayson Tatum, qui en remet une couche avec deux nouveaux missiles derrière l’arc, après avoir pris soin de servir Marcus Smart, également de loin, au passage (118-107).

Le tandem Walker-Brown pour arracher la victoire en prolongation
L’issue semble assurée à un peu plus de trois minutes de la fin, mais le dunk d’Anthony Edwards et les 3-points de la paire Russell-Towns remettent la pression sur Boston en toute fin de partie. Le dunk en contre-attaque de Jayson Tatum ne suffit pas, D’Angelo Russell envoyant les deux équipes en prolongation d’un nouveau 3-points, avec l’aide de la planche (124-124).

Sur son nuage, Jayson Tatum garde le cap et lance la prolongation avec un dunk. Mais ce sont les 3-points de Jaylen Brown et Kemba Walker, à deux reprises, qui finissent par faire plier Minnesota (135-129). Après trois lancers de Jayson Tatum pour porter son total perso à 53 points, le dernier lay-up de Tristan Thompson vient sceller le sort de la rencontre en faveur de Boston (145-136). C’est une 4e victoire en cinq matches, et la 4e place est tout proche…

Retour à l'accueil