Mamadi Diakité en mode futur MVP et DPOY, détruit la raquette des Fort Wayne Mad Ants dimanche soir en signant un huitième double-double en 11 matchs.

Mamadi Diakité en mode futur MVP et DPOY, détruit la raquette des Fort Wayne Mad Ants dimanche soir en signant un huitième double-double en 11 matchs.

Quelle saison de mammouth en G-League pour Mamadi Diakité qui va probablement bientôt être récompensé d'une voire plusieurs distinctios individuelles. En excellente forme depuis le début de la saison, le two way player des Milwaukee Bucks qui a été envoyé au Lakeland Magic pour avoir un temps de jeu et ainsi prouver à quel point il est talentueux, n'a jamais déçu. Il a simplement mis tout le monde d'accord, sauf voilà Diakité est encore sous contrat avec les Bucks et l'on s'attend à ce que le guinéen soit au coeur du marché des joueurs autonomes (free-agency) cet été pour sans doute son premier contrat NBA. 

Dimanche soir, Mamadi Diakité s'est à nouveau démarqué brillamment en guidant le Lakeland Magic vers une victoire renversante face au Fort Wayne sur le score de 101-98. C'est le sixième succès en onze matchs pour le Lakeland Magic qui se positionne à la 6ème place à l'Est. 

En 37 minutes, Mamadi Diakité a littéralement dominé le Fort Wayne Mad Ants en enregistrant un gros double-double avec 25 points à 10/16 aux tirs, 1/2 à trois-points, 3/4 aux lancer-francs, 15 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 5 blocs. Il a été élu meilleur joueur du match et ce pour la deuxième fois consécutive. C'est son huitième double-double de la saison et son septième match avec au moins 20 points.

En 11 matchs, le natif de Conakry affiche une excellente moyenne par match de 18.3 points, 10.2 rebonds, 2.3 passes décisives et 2.3 blocs en 27.5 minutes. Comme le montre sa ligne de stats, Diakité est candidat pour le trophée de MVP et DPOY de la saison. Il le mérite humblement !

Avec un bilan de 6-5 et une sixième place à l'Est, le Lakeland Magic disputera sans doute les playoffs de la G-League cette saison. Sans doute une occasion encore pour Diakité de faire taire tous ses détracteurs. 

Retour à l'accueil