Les Knicks remportent leur 20ème victoire de la saison en allant s'imposer à Oklahoma City

New York, équipe surprise à l'Est, a aisément remporté sa 20e victoire de la saison sur le parquet d'Oklahoma City (97-119), grâce à son duo Julius Randle et RJ Barrett. Le premier a réussi un triple-double (26 pts, 12 passes, 12 rbds) et le second a fini meilleur marqueur avec 32 points. NY se retrouve 7e à l'Est, juste derrière Charlotte (6e) qui a remporté un troisième succès de rang face à Toronto (114-104) après avoir fait tomber une pluie de paniers derrière l'arc au premier quart-temps, 11 en l'occurrence, établissant un nouveau record pour la franchise. Dans ce jeu de chaises musicales, les Raptors, battus pour la 4e fois d'affilée, cèdent leur 8e place à Atlanta, qui a enchaîné un 4e succès contre Sacramento (121-106).

Le premier a réussi un triple-double (26 pts, 12 passes, 12 rbds) et le second a fini meilleur marqueur avec 32 points.

Les Knicks, privés pour la troisième rencontre d’affilée de leur star Derrick Rose, soumis à une quarantaine après un test du Covid revenu non concluant, ont créé l’écart dans le troisième quart-temps (+10), encore accentué dans le dernier quart-temps, pendant que le Thunder abusait de tentatives à longue distance (8/32) en l’absence de son meilleur attaquant Shai Gilgeous-Alexander (cuisse).

Le match proposait en outre un duel franco-français entre Frank Ntilikina et Théo Maledon, tous les deux titulaires. Certes vainqueur de la rencontre, le premier a été bien plus discret (0 pt, 1 passe, 1 interception en 7 minutes eulement) que le second, auteur de 10 points, 4 rebonds et 3 passes en 29 minutes.

New York demeure 6e à l’Est, derrière Boston. OKC partage désormais la 11e place à l’Ouest avec La Nouvelle-Orléans.

Retour à l'accueil