Le Jazz se reprend en battant difficilement les Raptors

Le Jazz est sur courant alternatif en ce mois de mars, alternant victoire et défaite depuis douze matches. Battu la veille à Washington, il a corrigé le tir à Toronto en s'imposant difficilement (112-115).

Donovan Mitchell et Rudy Gobert ont été prépondérants. Le premier a réussi 8 de ses 31 points (6 passes) dans les 90 dernières secondes de la rencontre. Le second en a aussi mis 8 sur ses 15 au total, dans le dernier quart-temps durant lequel l'avantage au score a basculé à huit reprises. Il a aussi grappillé 16 rebonds et infligé 2 contres.

"J'ai vu où je pouvais me mettre en bonne position. J'avais forcé mes tirs au début du match, mais en seconde période, j'ai pris les bonnes décisions", a commenté Mitchell. En face, Pascal Siakam a réussi une solide performance (27 pts, 9 passes), mais a manqué de peu le panier égalisateur au buzzer. Conséquence, les Raptors concèdent un 7e revers de rang et restent à la 11e place à l'Est, derrière Indiana qui s'est imposé à Miami (137-110).

Le Jazz conforte sa place de leader à l'Ouest, où Phoenix, 3e, a remis les pendules à l'heure face à la lanterne rouge Minnesota qui l'avait battu 24 heures plus tôt. Le back-to-back a cette fois tourné à l'avantage des Suns (113-101).

Retour à l'accueil