La NBA est inquiète : environ 150 joueurs présents à Miami durant le All-Star Week end

Alors que la deuxième partie de la saison débute mercredi soir avec deux rencontres, la NBA s’inquiète d’un regroupement de près de 150 joueurs ce week end à Miami pour le All-star Week-end. Dans son podcast, l’insider NBA, Brian Windhorst détaille les raisons de cette inquiétude :

"Et la raison pour laquelle la NBA le sait, c’est que les joueurs doivent passer des tests COVID pendant qu’ils sont là-bas et qu’ils ont dû s’inscrire pour cela. Donc, la NBA avait un décompte précis de combien et … c’était il y a deux jours, peut-être qu’elle a grandi, on m’a dit que c’était dans les environs de 150 joueurs à Miami ce week-end. Le site de tests auquel je pense, je ne sais pas avec certitude, mais je pense que c’était dans les installations de Heat, je veux dire que c’est là que leur appareil est installé. Ils ont dû donner aux joueurs un calendrier. Comme, c’était des tests en voiture et ils devaient avoir plusieurs voies et ils devaient donner un horaire aux joueurs, comme venir à ce moment-là pour passer votre test COVID, sinon ils ne pourraient pas gérer l’afflux."

Depuis dimanche l’inquiétude était surtout autour du All-Star game et de possibles cas. Ben Simmons et Joel Embiid n’ont pas pu participer à cause d’un cas contact avec un coiffeur à Philadelphie. Hier, la NBA a annoncé que tous les test du week end étaient revenus négatifs.

Avec ce regroupement de 150 joueurs, la NBA craint une brèche qui pourrait être désastreuse pour les franchises à l’entame de la deuxième partie de saison.

Retour à l'accueil