James Harden porte les Nets avec 25 points et 17 passes décisives face à Portland

Même sans Kevin Durant et Kyrie Irving, les Brooklyn Nets ont battu les Portland Trail Blazers grâce à 25 points et 17 passes décisives de James Harden. Les Philadelphie Sixers sont eux allés chercher un neuvième succès en dix rencontres en battant les Golden State Warriors (108-98).

Même privés de deux superstars, Kevin Durant (blessé) et Kyrie Irving (raisons personnelles), les Nets restent redoutables. Et ça, ils le doivent à James Harden. Un patron qui sait mettre ses coéquipiers sur orbite pour faire gagner les siens. Brooklyn a battu Portland 116 à 112 cette nuit, avec 25 points et 17 passes décisives de son MVP en puissance. Plutôt maladroit (7 sur 24 aux tirs), Harden a fait la différence en offrant des paniers faciles à ses camarades comme Jeff Green (20 pts), Joe Harris (17) ou Nicolas Claxton (16). Blake Griffin a ajouté 8 points et 5 rebonds en 19 minutes.

Les Blazers menaient pourtant d’un cheveu à la mi-temps (65-66). Mais ils ont fini par perdre pied, la faute à une trop grande maladresse. Damian Lillard (22 pts à 5 sur 17) et ses partenaires ont eu de nombreuses occasions de repasser devant dans les dernières minutes. Mais, une fois n’est pas coutume, ils n’ont pas réussi à tuer le match dans les moments les plus chauds. En enchaînant donc les ratés. En tout cas, ce nouveau double-double de James Harden permet à Brooklyn de se maintenir au sommet en l’attente du retour des deux autres patrons de l’effectif.

James Harden porte les Nets avec 25 points et 17 passes décisives face à Portland

Après leur fessée face aux Mavs, les Blazers sont encore à domicile pour recevoir des Nets privés de Kyrie Irving, et bien sûr toujours de Kevin Durant.

Mais James Harden est bien là, s’infiltrant sans la moindre résistance jusqu’au panier pour un dunk dès le début de match. Portland y va bien d’un 7-0 impulsé par Robert Covington mais Joe Harris met fin à ce run.

Le « slam dunk contest » de Derrick Jones Jr.
Brooklyn court après le score mais sans véritable écart des locaux. Enes Kanter est très présent avec ses 13 points, dont 7/8 aux lancers, tout comme Damian Lillard à 11 points après le premier quart. Les deux équipes shootent à 50% ou plus, à l’image de Timothé Luwawu-Cabarrot à 8 points à 3/3 aux tirs. Portland est légèrement devant (41-37).

Les Nets passent à leur tour un 7-0 en début de deuxième quart-temps mais ça ne suffit pas à prendre l’avantage durablement car Carmelo Anthony et Gary Trent Jr. sortent du banc pour envoyer 8 et 9 points respectivement. Lillard s’impose également au layup malgré le contact, et il envoie Derrick Jones Jr. au alley-oop en ligne de fond.

Mais Brooklyn se rapproche tout de même à la pause. Bruce Brown va péter un énorme dunk sur contre-attaque et Harden y va de son classique « euro step » et les Nets sont dans le short des Blazers à la mi-temps (66-65).

Portland se refait la cerise au retour des vestiaires, avec un dunk de Derrick Jones Jr. d’abord, un 3-points de Lillard et un autre de Covington. Les Blazers sont à +7 mais, déjà très bon en début de match, Jeff Green revient à la charge, littéralement, en allant inscrire le layup plus la faute de Kanter.

Derrick Jones Jr. continue son concours de dunks personnel avec une nouvelle envolée en deux temps, puis un alley oop renversé, lancé par Lillard. Kanter s’amuse face à Griffin à l’intérieur mais les Nets sont bel et bien devant au tableau d’affichage, à la faveur de deux alley-oops consécutifs dans les dernières secondes entre Harden et Claxton (92-91).

Robert Covington malheureux en fin de match
N’ayant jamais mené de plus de 2 points, Brooklyn « s’envole » à +8 en dernier quart, la faute à un Harden qui joue la relance à fond. Il trouve d’abord Claxton puis Griffin en profondeur, pour des paniers faciles qui incrimine clairement le repli défensif des Blazers. Covington et Kanter parviennent à ramener Portland, avec un nouveau dunk de Jones.

Mais dans la dernière minute, Robert Covington ne parvient pas à convertir le 3-points de l’égalisation alors que Damian Lillard était pris dans la tenaille. Les Blazers auront une nouvelle chance après une prise à deux qui a fonctionné sur Harden. Mais Covington rate un lancer. À l’inverse de Jeff Green qui fait 2/2. Game Over (116-112). James Harden termine à 25 points et 17 passes, et les Nets restent calés dans la roue des Sixers.

Retour à l'accueil