Giannis Antetokounmpo mène les Bucks avec un troisième triple-double consécutif

Dans une excellente passe, Milwaukee (3e à l'Est) a battu Washington (133-122). Son quatrième succès d'affilée, le neuvième en dix matches. Antetokounmpo a réussi son troisième triple-double consécutif (31 pts, 15 rbds, 10 passes), une première pour un joueur des Bucks. Ce faisant, le «Greek Freak» (monstre grec) a dépassé, avec ce 7e «TD» à au moins 30 points, le légendaire Kareem Abdul-Jabbar resté à six unités sous ce même maillot. En face, Bradley Beal a été prolifique (37 pts, 12/17 aux tirs) et Russell Westbrook s'est démené (23 pts, 17 passes), sans empêcher la 4e défaite de rang des Wizards, 12e ex aequo avec Cleveland.

Si proche et pourtant si loin. Comme deux jours plus tôt, Washington a pensé jusqu’au bout pouvoir s’offrir l’une des meilleures équipes de l’Est, Milwaukee. Mais les Bucks ont montré encore plus d’autorité dans cette partie et finalement négocié le « money time » sans se faire peur.

Ce n’est pas une surprise tant les visiteurs vont dominer les débats pendant trois quart-temps. Si Giannis Antetokounmpo est le plus actif pour les Bucks dans la majorité des secteurs, le MVP reçoit de nombreux soutiens. Du festival à l’intérieur de Brook Lopez à l’adresse en périphérie d’un Khris Middleton pas toujours heureux, en passant par la belle activité de Donte DiVincenzo : tous les joueurs du cinq inscrivent 12 points ou plus.

En ajoutant à cela les bonnes entrées de Bobby Portis et de Bryn Forbes, on comprend bien que l’attaque des Bucks est beaucoup trop variée pour la défense adverse. Après un premier écart après 12 minutes (23-32), Milwaukee fait grimper son avance à la pause (55-69) jusqu’à 26 unités dans le troisième quart-temps (62-88).

Moins adroits à 3-points que leurs adversaires, les Bucks profitent du manque de protection du cercle des Wizards pour inscrire… 70 points dans la raquette (contre 42 aux autres). Très mal embarqué, Washington trouve malgré tout les ressources pour revenir dans le match. Alors que Russell Westbrook est occupé à distribuer à tout-va, Bradley Beal connaît un gros passage en attaque.

Le « Greek Freak » répond à Bradley Beal en finissant fort
Un « floater », puis un gros dunk dans le trafic après avoir coupé au cercle, un premier panier primé puis un second après avoir fait danser Khris Middleton…

L’arrière des Wizards est bouillant. Il trouve le soutien de Rui Hachimura et de Deni Avdija pour alimenter la marque en transition. Toujours avec Russell Westbrook à la distribution, Washington continue de prendre de vitesse Milwaukee au point de revenir à seulement cinq points (110-115) à 7 minutes du terme.

Mais les locaux concèdent un nouveau rebond offensif à Jrue Holiday qui le transforme en passe décisive pour Khris Middleton dessous. Ils ne parviennent surtout pas à contenir les accélérations de Giannis Antetokounmpo qui inscrit 8 points de suite en accédant au cercle.

Validant son triple-double, le troisième de suite et le septième de sa saison, le Grec permet ainsi de sécuriser une logique quatrième victoire de suite pour ses Bucks (25v-14d) avant le choc de mercredi à Philadelphie. Sur la dynamique exactement inverse, les Wizards (14v-24d) reçoivent les Kings le même soir.

Retour à l'accueil