Denver renverse Chicago, CJ McCollum écoeure Dallas dans le money-time

Lors des play-offs de la saison passée, les Nuggets ont éliminé Utah et les Clippers 4-3 après avoir été mené 3-1, démontrant qu'ils n'étaient jamais aussi dangereux que dos au mur. Chicago en a fait l'amère expérience, battu (131-127) après prolongation alors qu'il menait de 14 points à huit minutes du terme. Et comme presque toujours, c'est le sursaut des deux pépites Nikola Jokic et Jamal Murray qui a fait la différence, avec 34 points chacun.

Le premier a frôlé le triple-double (15 rbds, 9 passes), le second a planté 15 pions dans le dernier quart-temps, dont le shoot derrière l'arc pour l'égalisation au buzzer, et il en a ajouté 7 dans l'"overtime". De quoi écoeurer des Bulls et Zach LaVine, qui n'a pourtant pas démérité avec ses 32 points dans la musette, dont neuf qui n'auront pas suffi dans les cinq minutes supplémentaires. Après ce 3e succès consécutif, les Nuggets restent 5e à l'Ouest, à égalité avec Portland qui a pris le meilleur sur Dallas (125-119).

Denver renverse Chicago, CJ McCollum écoeure Dallas dans le money-time

Si Damian Lillard a inscrit 31 points, il s'est fait une frayeur au genou gauche, finalement sans gravité, et a laissé la vedette, une fois n'est pas coutume, à son meneur CJ McCollum. Ce dernier lui a donné raison en plantant trois tirs à longue distance dans le money-time, pour finir avec 32 unités. En face, Luka Doncic a été étincelant (38 pts, 9 passes, 9 rbds) mais en vain pour Dallas (8e), encerclé par San Antonio (7e), vainqueur à Cleveland (110-116), et Golden State (9e) qui s'est imposé à Memphis (103-116).

Nb

Retour à l'accueil