Los Angeles n'a arrive plus. Sans LeBron James et Anthony Davis, le champion en titre est tombé pour la quatrième fois de suite, face aux 76ers (101-109).

Los Angeles n'a arrive plus. Sans LeBron James et Anthony Davis, le champion en titre est tombé pour la quatrième fois de suite, face aux 76ers (101-109).

Philadelphie, plus que jamais leader à l’Est, a remporté chez les Lakers un duel entre favoris longtemps sans grande saveur, en l’absence de LeBron James, Anthony Davis et Joel Embiid, jusqu’à un final un peu plus excitant, jeudi en NBA.

Green fait mal aux Lakers
Il manquait l’électricité qui accompagne généralement ce type de choc au Staples Center, où le duo James/Davis a bien plus manqué à L.A. que le seul Embiid à Philly, vainqueur (109-101).

C’est l’ancien artilleur des Lakers, Danny Green (28 pts), qui a joué un mauvais tour à son ancienne équipe en inscrivant 8 paniers à longue distance, dont le dernier à 30 secondes de la fin, pour repousser définitivement des Californiens revenus à deux points après en avoir compté 18 de retard à l’abord du money-time.

L’ancien joueur des Lakers Danny Green a planté 28 points face à son ancienne équipe, privée de LeBron James et Anthony Davis.

Une bonne soirée donc pour son retour à Los Angeles, où il a pu récupérer avant la rencontre, comme Dwight Howard, sa bague de champion NBA.

En face, Kyle Kuzma (25 pts, 9 rbds) a été celui qui a impulsé la tentative de remontée. Vaine puisque les Lakers, toujours 4e à l’Ouest, concèdent leur 4 défaite d’affilée.

Danny Green fait mal aux Lakers pour son retour au Staples Center
Danny Green fait mal aux Lakers pour son retour au Staples Center
Retour à l'accueil