Dans le sillage d’un bon Lillard, McCollum a été énorme avec ses 35 points.

Dans le sillage d’un bon Lillard, McCollum a été énorme avec ses 35 points.

Ce n’est pas un panier derrière l’arc dont il a le secret, qui a cette fois donné la victoire à Portland à Miami (125-122), mais ses trois lancers francs, dans la dernière seconde, résultant d’une faute de Trevor Ariza. D’une façon ou d’une autre, Damian Lillard effraie les défenses et parvient presque toujours à ses fins quand sonne son heure.

Un « Dame Time » venu ponctuer de la meilleure façon une soirée guère évidente en terme d’adresse (22 pts, 6/19 aux tirs, 9 passes). Heureusement pour les Blazers, 5e à l’Ouest, ex aequo avec Denver, CJ McCollum a pris le relais en attaque (35 pts, 8 passes).

Pour Miami, privé de Jimmy Butler (malade) et Goran Dragic (dos), la marche était trop haute, même si Bam Adebayo a sorti un grand match (29 pts, 9 rbds, 7 passes, 5 contres), bien aidé par Tyler Herro (29 pts).

Le Heat, dans une passe délicate après ce cinquième revers de rang, glisse en 7e position à l’Est. La bonne nouvelle du jour restant l’arrivée de Victor Oladipo (ex-Houston), qui devrait apporter offensivement.

Retour à l'accueil