Washington inflige un troisième revers consécutif aux Lakers

Les Washington Wizards sont allés s'imposer sur le parquet des Los Angeles Lakers (127-124 a.p.) lundi. Les Californiens ont ainsi subi un troisième revers consécutif.
 
Ça ne va pas fort, du côté des champions en titre. Lundi, les Los Angeles Lakers ont enregistré un troisième revers consécutif. Après Brooklyn (109-98) jeudi et Miami (96-94) samedi, ce sont les Washington Wizards qui ont battu la franchise californienne (127-124 a.p.). À chaque fois, les Lakers se sont de surcroît inclinés chez eux.

Ils sont toujours privés d'Anthony Davis, une de leurs pièces maîtresses, éloigné des parquets pendant un mois après s'être blessé à un tendon d'Achille. Washington, de son côté, garde le sourire. En battant les Lakers, ils ont étendu leur série de victoires consécutives à cinq. Ce que la franchise de la capitale US n'avait plus connu depuis trois ans.

Beal et Westbrook sans pitié pour les Lakers
Dans les rangs des « Magiciens », le tandem Bradley Beal - Russell Westbrook a fait mal aux Lakers. Le premier a planté 33 points (plus sept rebonds et six passes décisives) et le second s'est fendu d'un joli double-double (32 points, 14 rebonds).

Sur ses cinq derniers matches, Beal, meilleur marqueur de la NBA (32,9 pts de moyenne), a inscrit plus de 30 points à quatre reprises. Westbrook, lui, a signé sa deuxième meilleure performance de la saison, après ses 41 points contre Brooklyn le 1er février.

Utah repart de l'avant face à Charlotte
Los Angeles a eu 17 points d'avance
Los Angeles avait pourtant pris un meilleur départ face à Washington, menant 63-49 à la pause et portant son avance à 17 points au retour des vestiaires (70-53, 27e). Mais les Wizards ont comblé leur retard, face à une défense californienne qui a souffert de l'absence de Davis. Et ils ont même fini par s'échapper au score (102-94, 43e).

Les Lakers sont cependant revenus, portés par LeBron James, qui a frôlé le triple-double (31 points, neuf rebonds, 13 passes décisives), et Montrezl Harrell (issu du banc, 26 points en 23 minutes). Dans ce dernier quart, Bradley Beal était soudainement devenu muet, se contentant de quatre points sur lancer franc. Il a même manqué le shoot qui aurait pu permettre à son équipe de gagner, à une seconde du buzzer.

Beal décisif en prolongation
Mais, dans la prolongation, le meilleur marqueur NBA a retrouvé de sa superbe. Il a inscrit six des 12 points de son équipe et les Wizards ont mené durant ces cinq minutes supplémentaires. Los Angeles aurait pu égaliser et arracher une autre prolongation, mais LeBron James et Kyle Kuzma ont raté leur tentative à trois points.

Mal à l'aise chez eux, les Californiens retrouveront peut-être le chemin de la victoire lors de leur prochain match, qui se fera en déplacement, jeudi. Mais ça sera sur le parquet de l'Utah Jazz, leader de la conférence Ouest, qui vient de battre Charlotte (132-110) et compte 10 victoires en 11 matches... Washington, lui, va rester en Californie, puisqu'il affrontera les Clippers mercredi.

Retour à l'accueil