Qualifications AfroBasket 2021 : la Guinée n'a pas dit son dernier mot

CONAKRY (Guinée) - Avec l'arrivée d'un nouveau coach et la présence d'une multitude de joueurs expérimentés, la Guinée affiche clairement ses intentions de ne pas abandonner la course aux places pour les FIBA AfroBasket 2021, en dépit de son dernier rang dans le Groupe C des Éliminatoires.

L'arrivée de Zeljko Zecevic à la tête de l'équipe, en remplacement de Michel Perrin, et le retour de certains des Guinéens les plus talentueux démontrent bien que la Guinée jettera tout dans la bataille pour essayer de se qualifier pour la phase finale du tournoi majeur de FIBA Afrique, qui aura lieu plus tard cette année à Kigali (Rwanda).

"LA GUINÉE S'EST TOUJOURS RETROUVÉE DANS DES SITUATIONS COMPLIQUÉES DANS CE GENRE DE COMPÉTITIONS, MAIS NOTRE PEUPLE S'EFFORCE CONSTAMMENT DE SURMONTER LES DIFFICULTÉS."
- Ahmed Doumbia

Parmi les revenants, il y a Ahmed Doumbia, dont la dernière apparition en sélection guinéenne date des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2019.

La Guinée (0-3) doit finir à l'une des trois premières places de son groupe pour obtenir sa qualification automatique pour la compétition de Kigali. Pour ce faire, elle devra faire mieux que la Côte d'Ivoire (3-0), le Cameroun (2-1) ou la Guinée équatoriale (1-2).

Qualifications AfroBasket 2021 : la Guinée n'a pas dit son dernier mot

Les Guinéens disputeront trois matchs capitaux en trois jours (19-21 février). Le défi sera énorme pour Doumbia et Cie, ce d'autant qu'ils joueront loin de chez eux, mais l'occasion est spéciale.

"Nous voulons faire flotter notre drapeau au FIBA AfroBasket et resituer notre pays sur la carte du basket africain. C'est ma motivation principale," révèle le meneur de 31 ans à FIBA.basketball.

"C'est en gagnant des matchs que les gens recommenceront à parler de nous, nous savons donc ce qu'il nous reste à faire."

Il y a quatre ans, la Guinée avait surpris le Sénégal, une des places fortes du basket africain, lors du premier tour des Éliminatoires de la Zone 2, mais elle n'avait dû sa participation au FIBA AfroBasket - la première en 32 ans - qu'à une invitation.

Qualifications AfroBasket 2021 : la Guinée n'a pas dit son dernier mot

Doumbia rappelle que son pays a l'habitude d'être dos au mur.

"La Guinée s'est toujours retrouvée dans des situations compliquées dans ce genre de compétitions, mais notre peuple s'efforce constamment de surmonter les difficultés.

"L'équipe est nouvelle, nous repartons de zéro et il nous revient de construire quelque chose de solide," note Doumbia, tout en soulignant l'importance des Éliminatoires pour la Guinée. "Nous voulons tout entreprendre pour servir d'exemples à nos jeunes, en leur prouvant que tout est possible.

"À force de discipline, de volonté et d'abnégation, nous allons rebondir et afficher notre véritable identité," indique Doumbia.

Pour celui qui a tourné à 7.5 points et 2 assists dans les Éliminatoires de la Coupe du Monde FIBA il y a deux ans, ce retour en sélection nationale procure un bon sentiment.

Il dit : "C'est toujours un honneur de représenter mon pays et d'avoir une occasion de montrer à l'Afrique et au monde entier que nous savons jouer au basket. Au cours des quatre dernières années, mon jeu a beaucoup évolué, je suis devenu plus expérimenté et j'ai progressé techniquement. J'ai aussi pris davantage d'envergure en terme de leadership."

Au moment d'analyser les adversaires du Groupe C, Doumbia admet que ce sont des équipes de qualité : "Ils se connaissent bien et ils jouent ensemble depuis de nombreuses années.

"Je me réjouis et je suis fier d'affronter ces nations," conclut-il.

La Guinée affrontera la Côte d'Ivoire le vendredi 19 février, en ouverture du Groupe C.

FIBA

Retour à l'accueil