Les Sixers se relancent face aux Rockets, Damian Lillard s'occupe des Pelicans, Golden State renverse Miami

Le programme chargé de la nuit en NBA (10 matches) a notamment vu les Philadelphia Sixers renouer avec la victoire (118-113 contre Houston) tandis que Damian Lillard a sorti la performance de la soirée (43 points, 16 passes), victoire contre New Orleans en prime (126-124).
 
Le leader (à l'Est) : Philly à la relance

Les Philadelphia Sixers ont joué à se faire peur à domicile mercredi soir, à l'occasion de la réception des Houston Rockets. Les leaders de la Conférence Est ont compté jusqu'à 29 points d'avance face aux Texans avant de laisser les visiteurs revenir et mourir à cinq points seulement (118-113). Absent lors du match précédent des siens, Joel Embiid a été le principal artisan de la victoire de Philly (31 points, 11 rebonds, 9 passes) alors que le meneur Ben Simmons, auteur de 42 points lundi (son record personnel) a manqué la rencontre, sur maladie, sans rapport a priori avec le Covid.

Seth Curry (25 points) et Tobias Harris (24 points, 15 rebonds) se sont mués en parfaits lieutenants d'Embiid. En face, John Wall (28 points) n'a pas démérité mais la maladresse de son équipe à trois points (15/47, 31,9 %) a fini par se payer cher. Les Rockets ne sont clairement pas au mieux ces dernières semaines puisqu'ils ont concédé à Philadelphie une septième défaite de rang.

57,1 %
Avec un joli 44 sur 77 au tir (57,1 %), les Atlanta Hawks sont venus à bout des Boston Celtics au TD Garden (122-114). Trae Young (40 points, 8 points) a terminé meilleur marqueur du match devant Jayson Tatum (35 points). Les Celtics, qui n'ont gagné que deux de leurs sept derniers matches, n'ont jamais réussi à reprendre le dessus une fois l'avantage laissé aux visiteurs en cours de deuxième quart.

Le joueur : Damian Lillard en mode patron
La phrase, signée de l'agence Associated Press (AP) est on ne peut plus juste : « Par nécessité, Damian Lillard a joué les héros si souvent cette saison qu'il est difficile d'être impressionné par une nouvelle performance de choix. » Sur le parquet des New Orleans Pelicans, le meneur de jeu des Portland Trail Blazers a tout fait ou presque : 43 points (à 14/28 au tir, dont 7 sur 16 à trois points), 16 passes décisives et surtout la victoire au bout de cette sortie de choix (126-124).

Et parce qu'il est coutumier de ce genre de sortie, Lillard s'est offert en prime le shoot décisif, lancer franc en prime, claqué à 16 secondes du buzzer, afin de faire basculer son équipe en tête. Voilà ce qu'il a fallu aux Blazers pour frustrer l'excellent Zion Williamson (36 points). Avec ce court succès, Portland affiche désormais la deuxième meilleure série de victoires en cours dans la Ligue (6) et pointe à la quatrième place à l'Ouest (18v-10d). New Orleans est douzième (12v-16d).

9
Lors de la victoire surprise des Washington Wizards à domicile contre les Denver Nuggets (130-128) sur deux lancers francs obtenus à un dixième du buzzer par Bradley Beal (25 points), l'intérieur Davis Bertans s'est illustré en claquant 35 points en sortie de banc, avec un superbe 9 sur 11 à trois points. Nikola Jokic (33 points, 7 rebonds, 9 passes) et Jamal Murray (35 points, 9 rebonds, 6 passes) ont donc brillé en vain pour les Nuggets, désormais 7e à l'Ouest (15v-13d).

Le come-back : Golden State frustre Miami
Quand ça ne veut pas... ça veut quand même ! Voilà le genre d'adage qui collerait bien à Stephen Curry. Le meneur des Golden State Warriors a vécu une soirée compliquée à domicile contre le Miami Heat, plombé par sa maladresse au tir (8 sur 25, dont 5 sur 20 à trois points !). Sauf que le double MVP de la saison régulière (2015 et 2016) a tout de même terminé la partie avec 25 points, 7 rebonds et 11 passes. Surtout, il a crucifié son adversaire en prolongation de deux tirs à trois points dont il a le secret, pour clore la marque sur la ligne des lancers francs (120-112, a.p.).

Les Warriors pourront néanmoins remercier leur remplaçant Kent Bazemore (26 points, 8 rebonds), qui est allé chercher la prolongation quasiment à lui seul, en débordant d'activité. En face, le collectif floridien (7 joueurs à 10 points ou plus), porté par Jimmy Butler (13 points, 12 rebonds, 11 passes) s'est effrité dans les moments clés et ce revers, après avoir tout de même compté 19 points d'avance, fait mal au moral.

Et aussi...
Domantas Sabonis s'est fendu d'un gros triple-double (36 points, 17 rebonds, 10 passes) pour aider les Indiana Pacers à l'emporter après prolongation chez les Minnesota Timberwolves (134-128, a.p.). Malgré Jerami Grant (43 points), les Detroit Pistons se sont inclinés chez les Chicago Bulls (105-102) d'un Zach LaVine efficace (37 points à 14/22). Trois joueurs des Memphis Grizzlies ont inscrit au moins 20 points lors de la victoire face à l'Oklahoma City Thunder (122-113) : Ja Morant (22 points, 11 rebonds, 12 passes), Jonas Valanciunas (22 points, 12 rebonds) et Kyle Anderson (20 points, 5 rebonds, 5 passes, 5 interceptions). L'Orlando Magic n'a pas eu trop de mal à dominer les New York Knicks (107-89), dans le sillage du remplaçant de luxe Terrence Ross (30 points).

Retour à l'accueil