Les Celtics viennent à bout des Clippers au Staples Center

Joli coup des Celtics qui se sont imposés (119-115) au Staples Center, face à des Clippers privés de Paul George (pied) et qui ont manqué de répondant en fin de match, à l’image de Kawhi Leonard (24 pts, 11 rbds) qui a, fait rare, manqué deux shoots ouverts et perdu une balle dans l’ultime minute. Nicolas Batum (16 pts, 6 passes) a encore été très bon, mais vainement. L’homme du match pour Boston a été Jayson Tatum (32 pts, 7 rbds), parfaitement secondé par Kemba Walker, auteur de 4 points dans les 30 dernières secondes. Les C’s restent 4e à l’Est, les Clips cèdent leur 2e place aux Lakers, à l’Ouest.

Sans Paul George touché au pied, Luke Kennard est dans le cinq majeur pour la 5e fois de la saison alors que ce sont Marcus Smart et Jaylen Brown qui manquent à l’appel pour les Celtics. Kennard se met rapidement en action avec 8 des 11 premiers points de son équipe qui démarre fort, sur un 15-4. Kawhi Leonard et Jayson Tatum lancent quant à eux leur duel à distance, ce dernier scorant 10 des 16 premiers points de Boston.

Jayson Tatum ramène donc les Celtics à distance et les deux « petits », Payton Pritchard et Carsen Edwards, font mouche à 3-points. Ça ne suffira pas pour recoller cela dit car Los Angeles passe un 9-0 avec Marcus Morris et Lou Williams. Les Clippers sont en contrôle après le premier quart (33-21).

Ivica Zubac et Terance Mann s’invitent à la fête en début de deuxième quart-temps et ça fait déjà +15 ! Heureusement, Carsen Edwards trouve de nouveau la cible derrière l’arc, sur deux possessions consécutives et c’est Tyronn Lue qui doit prendre temps mort. C’est un véritable feu d’artifice, ça shoote dans tous les coins avec Grant Williams et Nicolas Batum qui y vont de leurs flèches.

Les Clippers gardent donc la main sur ce match avec Luke Kennard qui revient à la charge mais les Celtics restent encore en embuscade à la pause (62-51). Kemba Walker s’est réveillé et comme Edwards est dans un grand soir, à 13 points en 16 minutes, pour accompagner Tatum (15 points), Boston est en fait dans les clous.

Un troisième quart-temps furibard des C’s
Jayson Tatum rouvre le bal au retour des vestiaires et tente un nouveau rapproché pour ses troupes celtes. Mais Kawhi Leonard veille encore au grain. Le duel à distance, et parfois en face-à-face, se poursuit entre les deux superstars. Nicolas Batum est toujours aussi précieux, avec un 3-points à l’angle et une claquette sur un raté de Kawhi Leonard, mais aussi ses longs bras face à son ancien coéquipier, Kemba Walker.

Mais Boston est sur un temps fort, un 11-0 conclu par deux bombes de Grant Williams qui donne à Boston son premier avantage au score (74-73). Ivica Zubac y va bien d’un gros dunk main droite sur un service de Lou Williams, mais les Celtics sont irrésistibles en attaque, avec un 8/11 (!) à 3-points et Grant Williams et Payton Pritchard qui gardent la main chaude en complément de Jayson Tatum. Le 11-0 se transforme en 24-6 et c’est au tour de Los Angeles d’être à la traîne avant le dernier quart (89-82).

À 27 points déjà, Tatum enfonce encore le clou en dernier quart mais les Clippers s’accrochent avec le duo Zubac – Williams. Leonard se prend un doigt dans l’œil mais LA égalise tout de même à 5 minutes de la fin avec Morris dans le coin. Walker monte cependant en température, avec deux paniers de suite, et même un autre du milieu de terrain (qui ne compte pas) après la faute de Batum pour arrêter la transition.

Leonard revient en jeu et réussit un tir ultra difficile en se retournant mais Tatum lui répond après une faute bien dispensable de Kennard sur Edwards à 3-points.

Boston mène de deux points à 1 minute de la fin mais Leonard sert Williams pour le 3-points. Los Angeles repasse devant brièvement mais Walker conclut une séquence folle et Leonard rate deux balles de match. Les Celtics finissent le travail aux lancers pour une victoire de prestige (119-115).

Retour à l'accueil