Le Jazz signe une neuvième victoire consécutive en battant les Clippers

Face à des Los Angeles Clippers décimés, le Utah Jazz d'un excellent Rudy Gobert (23 points, 20 rebonds) a remporté mercredi soir une neuvième victoire consécutive en saison régulière, confortant son statut de n°1 de la saison.

La NBA n'aura pas eu son choc des sommets mercredi soir. Alors que le Utah Jazz, leader de la Conférence Ouest - et de la NBA -, fort d'une série en cours de huit victoires, était en déplacement chez les Los Angeles Clippers, ces derniers se sont présentés décimés au Staples Center : Kawhi Leonard j (jambe), Paul George (orteil) et Nicolas Batum (commotion), les trois éléments principaux de l'effectif angelin, ont été contraints de déclarer forfait.

Côté visiteurs, si le meneur Mike Conley manquait à l'appel (ischios), son absence n'a pas été préjudiciable au Jazz, qui a attendu la fin du troisième quart-temps pour se mettre à l'abri, et aller chercher un large succès (114-98).

9
Le Utah a remporté ses neuf derniers matches de saison régulière. Plus impressionnant encore : l'équipe de Rudy Gobert a remporté 20 de ses 21 dernières rencontres.

Sans grande surprise, les visiteurs se sont reposés sur leurs deux principales armes, tout en imposant leur défense. Donovan Mitchell (24 points, 7 rebonds, 7 passes) et Rudy Gobert (23 points 20 rebonds) ont porté le collectif de leur équipe. Le pivot français a par ailleurs été bien aidé par l'absence de réelle opposition dans le secteur intérieur. Il s'agit de sa deuxième sortie de la saison à au moins 20 points et 20 rebonds, trois semaines après avoir compilé 29 unités et 20 prises contre les Dallas Mavericks.

Un quatrième quart à sens unique
Malgré les absences de poids, les Clippers ont fait plutôt bonne figure pendant 35 minutes, portés par l'habituel sixième homme Lou Williams (16 points, 6 rebonds, 6 passes). En tête à la pause (51-46), les hommes de Tyronn Lue ont lâché pris sur deux trous d'air. Le premier, en fin de troisième acte (14-2), a permis au Jazz de prendre les commandes de la partie. Le 16-2 ensuite infligé dans la dernière période a mis fin au suspense afin de faire respecter la logique du classement et des forces en présence. Les deux franchises doivent se retrouver dès vendredi soir, toujours au Staples Center.

Retour à l'accueil