L'Angola retrouvera-t-il les sommets de la hiérarchie continentale ?

LUANDA (Angola) - Pendant des années, l'Angola a dominé le basket africain, enregistrant un nombre record de 11 titres continentaux en seulement trois décennies. Mais les choses ont bien changé.

Le dernier sacre des Angolais remonte à 2013, lorsqu'ils s'étaient défaits de l'Égypte en finale du FIBA AfroBasket disputé à Abidjan (Côte d'Ivoire).

L'Angola retrouvera-t-il les sommets de la hiérarchie continentale ?

Deux ans plus tard, ils s'étaient à nouveau hissés jusqu'en finale, mais cette fois le Nigeria, qu'ils avaient pourtant battu à chacune de leurs huit rencontres précédentes, avait réussi l'impensable en détrônant les champions en titre. 

Les doutes autour de la sélection angolaise s'étaient amplifiés lors de l'édition 2017 de la compétition africaine, avec un modeste 7e rang, soit son moins bon résultat. Et quand les Angolais se sont montrés dans l'incapacité de contenir le Sénégal lors du premier tour du Groupe B des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 en novembre dernier, ils n'ont fait que prendre encore davantage d'ampleur.

"NOTRE STYLE ÉTAIT AUPARAVANT BASÉ SUR UNE DÉFENSE AGRESSIVE, LES CONTRE-ATTAQUES ET LES TIRS À TROIS POINTS, MAIS NOUS AVONS CESSÉ DE JOUER COMME ÇA. NOUS PRATIQUONS UN BASKET LENT, POSÉ, CE QUI FAIT LE BONHEUR D'ÉQUIPES COMME CELLE DU SÉNÉGAL."
- Paulo Macedo, coach de l'Angola

Ce match perdu 66-51 a mis au jour les faiblesses de l'Angola, non seulement en retard de 24 points à un moment de la partie, mais aussi et surtout incapable de supporter le rythme et l'agressivité imposés par les Sénégalais.

Historiquement, ces deux nations ont offert certaines des rivalités les plus intriguantes du basket masculin africain.

Après avoir remporté quatre titres continentaux consécutifs entre 1989 et 1995, l'Angola s'était incliné en 1997 en demi-finale à Dakar contre le Sénégal, date de l'ultime consécration continentale des Sénégalais.

Deux ans plus tard, l'Angola avait toutefois eu la meilleure des réactions en s'imposant à domicile grâce à des succès sur l'Afrique du Sud, le Mozambique, le Nigeria (deux fois), la Tunisie, la Côte d'Ivoire et le Mali, décrochant du coup son cinquième titre au FIBA AfroBasket.

En neuf confrontations entre 1992 et 2005, l'Angola a d'ailleurs nettement dominé le Sénégal (8-1).

Mais récemment, la donne a bien changé, puisque c'est le Sénégal qui mène désormais (4-0) en compétitions officielles FIBA depuis 2011. 

À l'issue de leur ultime confrontation à Kigali en novembre dernier, le coach du Sénégal Boniface Ndong s'est exprimé ainsi à propos de la large victoire face à cette équipe qui l'avait privé, en tant que joueur, de sacre continental en 2005.

"Nous ne sommes peut-être pas les meilleurs shooteurs du monde, mais nous savons défendre et nous battre au rebond," a commenté Ndong, qui a imposé un style très agressif à sa sélection.  

Et avec l'arrivée prochaine du second tour des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021, il semble légitime de se demander si l'Angola sera en mesure de prendre le meilleur sur le Sénégal.

S'adressant à FIBA.basketball, l'ancien international angolais Paulo Macedo, qui a coaché son pays lors du dernier sacre africain conquis en 2013, déclare : "Notre style de jeu a changé depuis quelques temps, notre équipe a perdu son identité et des nations comme le Sénégal et le Nigeria en ont profité. Ces formations alignent d'habitude des joueurs plus grands, pour certains très bons, ce qui est un avantage pour elles face à notre effectif plutôt petit."

Paulo Macedo a guidé l'Angola vers son dernier titre continental en 2013

Paulo Macedo a guidé l'Angola vers son dernier titre continental en 2013

"Notre style était auparavant basé sur une défense agressive, les contre-attaques et les tirs à trois points, mais nous avons cessé de jouer comme ça. Nous pratiquons un basket lent, posé, ce qui fait le bonheur d'équipes comme celle du Sénégal.

"La bonne nouvelle, c'est que nous sommes en pleine transition générationnelle. Il y a plein de jeunes joueurs talentueux qui arrivent et nous espérons retrouver notre place vers le sommet le plus rapidement possible," note Macedo.

La course aux places pour le FIBA AfroBasket 2021 reprend du 17 au 21 février à Monastir (Tunisie) et Yaoundé (Cameroun). L'Angola sera engagé dans la capitale camerounaise, où il affrontera le Sénégal, le Mozambique et le Kenya.

Vous pouvez revoir des extraits de leurs derniers matchs :

Retour à l'accueil