Président réformateur du club Zarasclo et président sortant de la Ligue de Bangui, Guy Maurice Limbio veut redynamiser le basketball Centrafricain à travers son programme ambitieux Cap 2025.

Président réformateur du club Zarasclo et président sortant de la Ligue de Bangui, Guy Maurice Limbio veut redynamiser le basketball Centrafricain à travers son programme ambitieux Cap 2025.

À trois jours de l'Assemblée générale élective de la Fédération Centrafricaine de basketball qui aura lieu samedi 27 février à bangui, notre rédaction a donné la parole à tous les candidats qui briguent le fauteuil du président de la FCBB de répondre à une série de questions afin de permettre au public de mieux les connaître mais surtout d'avoir une idée assez claire sur leurs différents programmes. Après Sonny M'Pokomondji et Isidore Embola, notre rédaction a eu le plus grand plaisir d'échanger avec Guy Maurice Limbio, président du club Zarasclo, président sortant de la Ligue de Bangui de Basketball, candidat au poste du président de la Fédération Centrafricaine de basketball.

Voici la teneur de cette interview exclusive 

Cyrille Ngario (News Basket Beafrika) : Bonjour Guy Maurice Limbio, vous êtes président de la ligue de bangui et aujourd'hui candidat au poste du président de la FCBB. Tout d'abord, comment allez-vous à trois jours (à la veille) de l'assemblée générale élective ?

Guy Maurice  Limbio : "À J-1 de la grande échéance des assises de la Fédération, il y a une forme de soulagement que tout ce processus arrive à son terme et que le bureau Fédéral retrouve un peu de quiétude. En effet, il n'est de secret de polichinelle que nous sommes déja au 2ème report inexpliqué et l'institution mérite maintenant un bureau légitime prêt à œuvrer pour redynamiser notre sport roi en même temps que le pays se pacifie. 

Pour réussir ce pari, les acteurs du basket-ball centrafricain doivent être vigilants face aux mesquines us orchestrées de toutes pièces pour repêcher une liste de candidats qui veulent abuser de leur position dominante pour marcher sur nos textes statutaires. L'assemblée générale étant souveraine, les clubs et les ligues seront vigilants pour que la politique ne vienne pas davantage diviser le milieu alors que nous attendons ce jour pour aller de l'avant. Nous en appelons à la vigilance du ministre de la jeunesse et des sports pour que son mandat et son passage à la tête du département ne soient pas entaché par de basses combines. En tant que garant du département, il doit user de son poids et de sa position pour ne pas se faire influencer par les différentes pressions en haut lieu qui ne connaissent pas réellement les préoccupations quotidiennes des sportifs en particulier des basketteurs."

Quelles sont les principales raisons de votre candidature ?

Guy Maurice Limbio : "Les raisons de ma nouvelle candidature vont dans le sens de l'histoire. Après avoir été mécène de la ligue de basket-ball de Bangui de 2009 à 2014, je suis passé président de club Zarasclo depuis 2014 puis respectivement président de la ligue majeure de Bangui depuis 2017 et de l'amicale des ligues majeures de l'Afrique Centrale en 2020 donc la marche suprême demeure l'accession à la tête de la Fédération.

Parallèlement à ce parcours, mon équipe et moi avons un réel programme de relance du basket-ball basé sur plusieurs explorations en laboratoires et qui ont porté leur fruit. En effet, la ligue de basket-ball et le club Zarasclo voire l'ALMAC ont été riches en expérience et ces années mériteraient d'être capitalisées à la tête de la Fédération pour donner à cette jeunesse un cap à suivre et  poser la fondation de la reconstruction du basket-ball centrafricain via notre programme CAP 2025."

Si vous êtes élu président de la Fédération Centrafricaine de basketball ce week-end. Quelles sont les grandes lignes de votre programme à court, moyen et long terme ?

Guy Maurice Limbio : "Les grandes lignes de mon programme se décline en 10 points :

01 -  Équipe dirigeante 

02 - Partenariats comme levier de croissance de l'institution 

03 - Les infrastructures

04 - Les Compétitions

05 - L'Equipe Nationale

06 - Le Basket Feminin

07 - La Formation à l'echelle

08 - La digitalisation de la fonction Finance

09 - Marketing & Communication

10 - Table ronde du basket-ball Centrafricain

À très court terme, notre Fédération a besoin de plusieurs équipementiers nationaux (En tenue, en Ballon et en chaussure) pour inverser la tendance d'une carence accrue des matériels dont souffrent les athlètes, les clubs, techniciens. Ensuite, l'institution gagnerait à être plus visible en tant organe qui régit le fonctionnement du basket-ball sur l'étendue nationale et relancer les activités dans toutes les zones pacifiées du pays avec l'utilisation du basket-ball comme vecteur de paix semble à nos yeux, une belle contribution aux efforts de paix car le sport unit le peuple.

Les fauves viennent brillamment de se qualifier et l"équipe CAP 2025 devra rencontrer rapidement les acteurs pour définir le cadre collaboratif tels que sur la vie en équipe nationale, sa future préparation ainsi que sa prospective pour que tous les acteurs se sentent impliqués et concernés par le projet de refondation du président, en passant par les ligues, les clubs, les techniciens, les joueurs et les autres acteurs tels que nos partenaires et la diaspora.

Le fond de soutien au basket-ball et ses principes d'attribution seront rapidement discuter avec les ligues et les clubs de la ligue majeure de Bangui pour une orientation connue de tous et décliner sa mise en application. La pédagogie et l'accompagnement resteront le maître mot collaboratif. Nous devons collectivement oeuvrer pour que les aspects financiers ne nous divisent plus mais nous unissent en mettant toutes nos énergies sur la mise en oeuvre des grands programmes de développement en particulier la redynamisation nationale du basket-ball feminin.

À moyen terme, Le sujet de la digitalisation de la fonction Finance, le basket-ball féminin et les competitions animeront l'année 2022 et 2023 par la définition d'un chronogramme national d'activité sur les deux prochaines années pour donner de la perspective aux acteurs autour de la table ronde du basket-ball centrafricain. En effet, le programme CAP 2025 se veut inclusif pour pacifier notre milieu longtemps divisé et ceci demeure un devoir pour notre équipe de rassembler et de s'appuyer tant sur nos forces que sur nos faiblesses. Nous voulons être des acteurs du changement qui marqueront l'histoire du basket-ball par l'innovation tant dans les relations humaines grâce à ce nouvel organe qui est le conseil des sages que dans le fonctionnement de l'institution.

La modernisation et mise aux normes internationales de nos infrastructures existantes grâce aux partenariats public privé et ONG faciliteront grandement la pratique régulière du basket-ball sur l'étendue du territoire. Un pilier de la mandature où notre expertise en matière de montage de projets sera nécessaire et mis au service du basket-ball national.

La Décentralisation des compétitions sera notre cheval de bataille pour aller à la conquête du public centrafricain sur l'étendue du territoire par le biais des compétitions inter régions, interligues et nationales via la nouvelle ligue nationale de basket-ball. Cette nouvelle ligue rapprochera les ligues préfectorales et de la ligue majeure de Bangui. En 2025, la République Centrafricaine doit être fière d'avoir 2 voire 3 ligues majeures avec un vivier important de ressources humaines.

À long terme, les problématiques sont multiples et excitantes :

La mise en place d'un centre national de formation (jury national, formation diplômante, nivellement et grade des techniciens),

La Création d'un pôle d'excellence et de performance, 

L'organisation d'une compétition internationale de jeunes dans le pays

La construction d'un centre d'entraînement de l'équipe nationale

La construction d'un musée national du basket-ball centrafricain

La construction d'un nouveau gymnase dans le 9ième arrondissement 

La réduction de la dépendance étatique en matière de financement de ses activités

Guy Maurice Limbio veut redynamiser le basket Centrafricain par le biais d'un programme ambitieux

Vous êtes le plus jeune de tous les candidats, vous êtes également le président de la ligue de bangui. Mais beaucoup de Centrafricains ne connaissent pas votre réel parcours. Que diriez vous à toute la famille du basketball Centrafricain ?

Guy Maurice Limbio : "Dans la course de 2016, Oui les centrafricains meconnaissaient totalement mes œuvres et l'ensemble des actions menées dans le basket-ball depuis 2009. Il a fallu se confronter à l'exercice pédagogique d'éveiller les conscience par le biais de Flash back régulier pour que les amateurs du basket-ball voient en moi, un président déterminé et bâtisseur avec des convictions et une vision claire. Ce parcours n'a pas été facile en arrivant à la ligue en 2017, d'ailleurs à ce propos, je tiens à remercier tous les collaborateurs qui ont travaillé à mes côtés pour transformer l'institution en 4 ans. Ce 25.02.2021, comme un beau concours de circonstance, était notre anniversaire de mandature et surtout la fin d'une belle histoire qui a démarré quasiment fin mars 2017.

En 4 ans, nous pouvons collectivement mentionner de nombreuses avancées sur la pratique du basket-ball dans la ville de Bangui

Sur le volet des compétitions, la Coupe de la ligue a été notre plus belle réussite ainsi que les formules des play-offs. Nous pourrons aussi parler du match des étoiles co-organisé avec l'ambassade de France, la Fédération la Ligue, les clubs Zarasclo et le club GIBA BCAGS Notre plus grand regret reste le trophée des champions qui n'a pu se lancer faute à un calendrier de compétition souvent complexe du à la co-utilisation du palais Omnisport 

Sur le volet financier, par le biais des outils financiers disponibles, nous avons réduit drastiquement les pertes financières et réussit année après années, à augmenter notre capacité de mobilisation en particulier auprès de la diaspora pour alimenter toutes nos coupes. L'objectif de la mandature était de réussir à amener un champion national à gagner 1.000.000 FCFA cette année 2021 car en 2020 nous avons atteint une cagnotte historique chez les seniors masculins à 750.000 FCFA et 400.000 FCFA afin d'accompagner la dynamique des clubs

Sur le volet administratif, nous avons préparé les termes de références pour modifier les textes de la ligue tant que sur la compétition des jeunes que la compétition des seniors dans un souci de rattraper notre retard sur les autres ligues de la sous région en matière de fonctionnement

4 renforcements de capacité des officiels et OTM dont une formation financée par l'Ambassade de France que nous tenons à remercier. En 4 ans, nous avons assaini le milieu et donné de la perspective tout en doublant le nombre d'arbitre en 4 ans. 

Sur le volet Marketing et Communication, la ligue de basket-ball de Ball a réussi à en faire un produit marketing dont les athlètes et dirigeants s'abreuvent maintenant au quotidien. Avec la crise du COVID-19, la ligue de basket-ball a été une des pages les plus actives où les followers ont pu disposer des formations en ligne, des histoires sur le basket-ball centrafricain et surtout mieux connaître les athlètes de la diaspora en particulier chez les filles. Un site Internet déjà en ligne sera notre dernière oeuvre pour rendre un tablier bien sale car le maçon est connu au pied du mur et nous pensons collectivement avoir mouillé le maillot dans un context très complexe avec des résultats satisfaisants

Une de nos plus grandes victoires a été mise en lumière des ligues provinciales telles que la Sangha Mbaere, la Mambere Kadei, la Nana Mambere, Mbomou, Ouaka, Lobaye et l'Ombella M'Poko

Parallèlement à l'intense mission de la ligue, j'ai continué à moderniser mon club de Basket-ball en rendant totalement digital en 2021 avec un suivi des entraînements et des matchs en ligne disponibles également pour les supporters et amis de Zarasclo. Plusieurs partenariats ont émaillé ces 7 ans et de belle réussite en termes de redynamisation du basket-ball feminin. En 2016, nous avons progressivement mis en œuvre une politique de rajeunissement de nos différentes équipes seniors ce qui nous amènent à être la plus jeune équipe du championnat.

Dans le cadre de la détection, nous avons décelé des talents de grandes tailles dans l'arrière pays que nous continuons de former avec deux grands joueurs qui brilleront l'année prochaine dans le championnat de la ligue de basket-ball de Bangui. Deux autres joueurs de grandes tailles issus de l'Ouham Pendé arriveront d'ici quelques mois pour continuer nos échanges avec les ligues préfectorales.

En 7 ans, les différentes journées portes ouvertes pour connaître le club et la journée des étoiles ont été de belles aventures à pérenniser dans le basket-ball centrafricain pour la plus grande joie des athlètes centrafricains. A la prochaine génération de dirigeants d'innover ensemble pour remotiver nos athlètes et techniciens qui donnent une partie de leur vie pour ce sport que nous cherissons tous."

Guy Maurice Limbio veut redynamiser le basket Centrafricain par le biais d'un programme ambitieux

Malgré les derniers résultats satisfaisants des Fauves à la dernière fenêtre des éliminatoires de l'AfroBasket 2021 à Monastir, le basketball Centrafricain vit en réalité des temps difficiles. Manque de leadership et de vision à long terme, manque de transparence et une famille de Basket très fracturée. Qu'allez vous faire pour réorganiser et unifier la maison du basketball Centrafricain ?

Guy Maurice  Limbio : "La pacification du basket-ball passe par la table ronde.  Nous ne sommes pas encore prêts à réaliser les etats généraux du basket-ball pour la simple et bonne raison que la structuration de l'institution et les acteurs ne sont pas encore prêts à cet exercice qui nécessite de produire des termes de référence comprises de tous et son financement. Une étape intermédiaire semble indispensable pour y arriver par la mise en place du conseil des sages qui aura la lourde mission d'évaluer le programme d'action tout en fédérant les acteurs autour des valeurs inclusives.

Grâce aux nouveaux outils de communication, nous pouvons travailler par des petits comités de part et d'autre du monde entier, en prenant en compte les contributions des uns et des autres nous pouvons ensemble poser les bases collaboratives pour pacifier le milieu. Ce qui doit nous unir c'est le basket-ball centrafricain et rien d'autre. Le nombrilisme n'a plus sa place dans notre institution et nous devons combattre toutes ses mauvaises pratiques qui consistent à diviser pour mieux régner. 

Au sujet des fauves, le pays vient dans la douleur de se qualifier par la voie naturelle après 4 ans d'approximation et de pilotage à vue ce qui a longtemps pesé sur l'ossature et le fonctionnement de l'équipe nationale. En 2016, le bureau fédéral n'avait pris la mesure des obligations qui se profilaient du coup ils ont été surpris par l'ampleur de la tâche puisqu'ils n'ont pas été élus sur la base d'un programme clair. La tergiversation et l'approximation ont émaillé ces 4 dernières années. Au regard de ces nombreuses carences, donnons la chance au basket-ball centrafricain d'avoir un cadre de collaboration pacifiée."

Guy Maurice Limbio veut redynamiser le basket Centrafricain par le biais d'un programme ambitieux

Un des problèmes récurrents au sein de la maison du basketball Centrafricain est la question du sponsoring, de la gestion financière et humaine. Où auriez-vous les moyens de vos ambitions ?

Guy Maurice Limbio : "Une institution respectée, organisée, structurée et respectable pour l'ensemble de ses œuvres attirent toujours des partenaires. La digitalisation de l'institution et de la fonction finance donnera un nouvel élan partenarial avec les acteurs du développement. La connaissance des mécanismes structurels donneront dès début 2023 une réduction progressive de la dépendance de l'Etat. Dès 2022 l'équipe œuvrera à la mobilisation des ressources par le biais de projets structurants accompagnés par les fondations d'entreprises dédiées au sport ou à l'inclusion. La connaissance du mécanisme de fonctionnement des outils financiers sera un vrai plus de notre équipe CAP 2025 qui compte de jeune cadre dynamique habitué à ce type d'exercice. La vision Marketing et Communicationnelle de la Fédération Centrafricaine de Basket-ball sera un atout indéniable au rapprochement des acteurs financiers surtout que nous pratiquons des compétitions régulière dans un espace fermé.

La nouvelle collaboration avec la Diaspora et la maîtrise de ses exigences apporteront un souffle nouveau au financement des activités de la Fédération. Le facteur humain est au cœur de notre programme vu que nous tenons à la reconnaissance de tous les acteurs qui servent le sport en général et continueront de servir le basket-ball centrafricain en particulier. Les acteurs doivent retrouver leur honneur et dignité pour s'inscrire dans une perspective où ils jouent un rôle important."

Guy Maurice Limbio veut redynamiser le basket Centrafricain par le biais d'un programme ambitieux

Je vous laisse le choix du mot de la fin et merci beaucoup d'avoir accepté de répondre à nos questions.

Guy Maurice Limbio : "Merci au basket-ball centrafricain d'avoir rendu possible une telle passion, Merci pour le geste de sympathie et de soutien à tous les followers qui connaissant le basket-ball et qui voient claire dans la vision CAP 2025 où la stratégie sera au service de la redynamisation du basket-ball national tout en apportant une belle reconnaissance à tous les contributeurs de notre sport national.

Ce 27 Fevrier 2021 devra être historique pour le basket-ball centrafricain et pour y arriver toute une jeunesse doit se mobiliser car nous voulons ecrire les premières pages de l'histoire qui servira les prochaines générations d'athlètes du basket-ball centrafricain".

Au nom de toute l'équipe de News Basket Beafrika, je vous souhaite une bonne chance à cette assemblée générale élective et à très bientôt. 

Guy Maurice Limbio : "Un chaleureux remerciement de se preter à l'exercice sachant que nos journées sont deja suffisamment denses à quelques heures des assemblées générales ordinaire et elective."

Retour à l'accueil