Bulle de Yaoundé : les joueurs à suivre de près

YAOUNDÉ (Cameroun) - La troisième et ultime fenêtre des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 a déjà commencé à Monastir (Tunisie) et c'est maintenant au tour de Yaoundé d'accueillir certains des meilleurs basketteurs africains. Quels sont ceux qu'il faudra suivre de plus près au Cameroun ?

L'événement regroupant huit équipes a lieu du 19 au 21 février.

Le talent ne manque pas au sein des Groupes B et C, qui seront engagés sur le parquet du Palais des Sports, dans la capitale politique du pays.

Voici les joueurs que nous vous recommandons de suivre attentivement dans ces Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 à Yaoundé.

Jérémy Nzeulie (Cameroun)
Le capitaine est de retour. Après avoir raté le premier tour des Éliminatoires il y a une année, l'expérimenté arrière, qui vient de fêter ses 30 ans le 15 février, pourrait bien être la pièce qui avait fait défaut à la sélection camerounaise, alors battue sur ses terres au bout du suspense par la Côte d'Ivoire (défaite 82-74).

Agressif des deux côtés du terrain, Nzeulie est connu pour son extrême détermination. Quand il s'agit de défendre l'honneur du maillot camerounais, peu sont aussi passionnés que lui. 

Il y a presque deux ans, le joueur de 1.90m avait été le cœur et l'âme des Camerounais à l'occasion des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2019. 

Seul autre Camerounais avec Félix Bogmis à avoir disputé tous les 12 matchs, Nzeulie avait tourné avec des moyennes de 12.1 points et 2.7 assists dans ces Éliminatoires de la Coupe du Monde FIBA.

Carlos Morais (Angola)
L'arrière-shooteur de 1.93m n'a plus besoin d'être présenté après ses exploits en sélection angolaise, ancienne championne continentale.

Désigné MVP du FIBA AfroBasket 2013, entre autres nombreuses récompenses individuelles, Morais est devenu le leader de l'Angola, sur le terrain et en dehors.

Bulle de Yaoundé : les joueurs à suivre de près

Morais sait élever le ton de sa voix. Son athléticité, son adresse à longue distance, sa force de pénétration et sa défense étouffante en font l'un des piliers incontournables de l'Angola.

Youssoupha Ndoye (Sénégal)
Seriez-vous surpris si cet intérieur de 2.11m se forgeait une réputation de destructeur ? 

Rappelez-vous les dégâts qu'il avait causés - à un panier en particulier - lors du FIBA AfroBasket 2017 en Tunisie. Or il ne s'est pas arrêté là : Ndoye déploie toute sa puissance à chacune de ses sorties.

Le joueur de 29 ans est devenu dominant pour le Sénégal, non seulement en défense, où il a tendance à intimider ses adversaires contre après contre, mais également en attaque, où son agressivité sous les paniers fait des ravages.

Tylor Ongwae (Kenya)
Il y a deux ans, le Kenya avait fait la une des journaux africains en prenant la seconde place de l'édition inaugurale du FIBA AfroCan à Bamako (Mali).

Tylor Ongwae avait joué un rôle déterminant dans la campagne fructueuse des  'Morans'. Joueur polyvalent, il a endossé le leadership du Kenya ces dernières années.

Tylor Ongwae avait figuré dans le "5 majeur" du FIBA AfroCan 2019

Tylor Ongwae avait figuré dans le "5 majeur" du FIBA AfroCan 2019

Ongwae (2.01m) ne s'est pas uniquement illustré sur la scène africaine. Il fait aussi les beaux jours du club danois des Bakken Bears. 

Souleyman Diabate (Côte d'Ivoire)
Diabate, l'un des distributeurs les plus fascinants d'Afrique, est de retour avec les 'Éléphants' après avoir manqué le premier tour des Éliminatoires.

Bulle de Yaoundé : les joueurs à suivre de près

Ses aptitudes ballon en mains, son adresse à trois points et son leadership sont vitaux pour la Côte d'Ivoire depuis quelques années.

Parfois, le meneur de 1.85m ressemble d'ailleurs plus à un coach sur le terrain.

L'identité des 16 équipes nationales qui participeront au FIBA AfroBasket 2021 sera connue d'ici dimanche soir.

FIBA

Retour à l'accueil