Rudy Gobert et le Jazz marchent sur les Knicks, les Clippers battus, John Wall mène les Rockets face aux Wizards

Mardi, les 18 points et 19 rebonds de Rudy Gobert ont porté Utah vers une neuvième victoire de suite, la plus longue série en cours en NBA. Elle permet au Jazz de prendre la deuxième place de la conférence Ouest aux L.A. Clippers, affaiblis par le Covid-19.

Les New York Knicks ont fait plus de progrès en défense cette saison que lors de toute la décennie précédente. Le Jazz l'a constaté à ses dépens mardi en tirant à un faible 40 % de réussite (contre 47 % en moyenne), avec un Donovan Mitchell en difficulté (9 points à 3/15). Dans ce contexte, la maîtrise du rebond était essentielle. Un travail pour Rudy Gobert, dont les 19 prises (dont 7 offensives), qui égalent son record cette saison, ont permis de renverser une situation mal embarquée (38-53, 22e).

Porté par Gobert (18 points, 4 contres) et Mike Conley (19 points), avec Georges Niang dans le rôle du joker qui fait basculer le sort du match à trois points, Utah a fini par décrocher New York dans le dernier quart-temps et une neuvième victoire de suite (108-84) qui lui permet de passer devant les Los Angeles Clippers à la deuxième place de la conférence Ouest, derrière les Lakers.

Privés de leurs deux leaders, Paul George et Kawhi Leonard, cas contacts d'une personne atteinte par le Covid-19, les Clippers ont perdu à Atlanta (108-99) la première levée d'un road trip à l'Est qui les emmène maintenant en Floride pour affronter Miami (jeudi) puis Orlando (vendredi), sans que la date du retour de George et Leonard soit connue.

Grâce à ses 18 rebonds face aux Clippers (après en avoir gobé 26 et 19 lors de ses deux matches précédents), le pivot suisse d'Atlanta Clint Capela passe à la première place du classement de la catégorie (14,8 prises) devant Andre Drummond (14,6).

Qui sont les leaders statistiques au bout d'un mois ?
Mardi soir, Nicolas Batum (5 points à 2/7, 4 rebonds, 5 passes et 3 balles perdues en 33 minutes) et ses coéquipiers n'ont pas trouvé la solution pour freiner Trae Young (38 points, son deuxième meilleur score cette saison) et ont vu leur série de sept succès de rang être stoppée devant 1300 spectateurs.

John Wall fait décoller les Rockets
Enfin le troisième et dernier match joué mardi a vu la victoire de Houston à domicile contre Washington (107-88). Une rencontre qui valait surtout pour le duel entre John Wall (24 points, 5 passes) et Russell Westbrook (19 points, 11 rebonds, 7 passes), échangés l'un contre l'autre cet automne. Ces deux-là se sont d'ailleurs échauffés, écopant chacun d'une faute technique pour avoir échangé quelques mots après une faute de DeMarcus Cousins, de retour à son meilleur niveau (19 points, 11 rebonds), sur Westbrook. Mais c'est Wall qui a fini par avoir le dernier mot.

Retour à l'accueil