Nicolas Batum guide les Clippers face au Heat de Miami

Sans les stars Kawhi Leonard et Paul George (protocole anti-Covid), ni le « guerrier » Patrick Beverley (genou), le costume du héros a été porté par Nicolas Batum pour les Clippers, vainqueurs à Miami (109-105) au terme d’un match à rebondissements. Le pivot congolais Serge Ibaka a enregistré un double-double avec 13 points et 10 rebonds. 

Le Heat est parti fort en remportant le premier quart-temps 33-17. Puis Los Angeles a sévèrement répliqué dans les deux suivants pour Mener 88-69. Suffisant pour la gagne ? Oui, mais de peu car les Floridiens de nouveau intenables dans les douze dernières minutes (36-21) sont passés près du hold-up.

« Batman », auteur de 18 points (6 rbds, 2 interceptions) a été prépondérant au succès californien, avec ses six paniers derrière l’arc (sur 9 tentatives) venus magnifier une grosse activité des deux côtés du terrain. Celui qui se morfondait sur le banc de Charlotte la saison passée retrouve à 32 ans tout son basket.

« Je joue cette année, ça change tout ! », a commenté en plaisant à moitié le Français. « On est une très bonne équipe, on a super groupe, on joue bien… J’ai mis six paniers à trois points, mais c’étaient des tirs ouverts après qu’on ait très bien fait tourner le ballon. Sans trois joueurs-clés, on a montré de l’orgueil. »

En face, le Heat (13e), encore privé de Jimmy Butler (Covid) et de Goran Dragic (aine), s’est bien battu à l’image de Bam Adebayo (16 pts, 13 rbds) et Tyler Herro (19 pts, 10 rbds), mais cela n’a pas suffi à lui éviter une cinquième défaite consécutive.

Retour à l'accueil