RJ Barrett a été solide avec 22 points et 10 rebonds tandis que moins en réussite avec son tir, Julius Randle a signé également un double-double avec 21 points et 17 rebonds

RJ Barrett a été solide avec 22 points et 10 rebonds tandis que moins en réussite avec son tir, Julius Randle a signé également un double-double avec 21 points et 17 rebonds

Malgré un Julius Randle moins en réussite avec son tir (21 points et 17 rebonds), les New York Knicks ont dominé le Magic Orlando (91-84) lundi, en ouverture du Martin Luther King Day. Le canadien RJ Barrett a également signé un joli double-double avec 22 points et 10 rebonds. 

A l'occasion de l'ouverture du Martin Luther King Day, les Knicks ont pris le meilleur sur le Magic (91-84) ce lundi. Depuis son instauration en 1986, fixé le troisième lundi de janvier (MLK est né un 15 janvier), la ligue est un acteur majeur de ce jour de commémoration. Clubs, joueurs, entraîneurs mènent traditionnellement des actions en tout genre et participent au dialogue national sur la cause de l'égalité raciale, tout en offrant du spectacle sur les parquets.

Cela s'est peu vu sur celui du Madison Square Garden, où seule la victoire fut belle pour les Knicks qui ont su résister au retour du Magic au 4e quart-temps, après avoir compté 12 longueurs d'avance à son entame. Julius Randle a encore été l'homme fort de New York (21 pts, 17 rbds), bien aidé par RJ Barrett (22 pts, 10 rbds), mais l'adresse globale aux tirs a été famélique (35,6% dont 18,5% à longue distance).

CINQ REVERS DE SUITE POUR LE MAGIC
La victoire a donc tenu à une performance plus médiocre encore d'Orlando, où seul Nikola Vucevic a surnagé (24 pts, 14 rbds). En l'absence d'Evan Fournier (dos), le Magic en est à cinq revers consécutifs. Huit autres matches sont au programme de ce "MLK Day", dont deux affiches attendues : Brooklyn-Milwaukee, qui voit le duo Kevin Durant/James Harden recevoir le double MVP en titre Giannis Antetokounmpo, et LA Lakers-Golden State, opposant LeBron James à Stephen Curry.

Retour à l'accueil