Mamadi Diakité va t-il bientôt faire ses débuts avec les Milwaukee Bucks ?

La saison NBA a débuté depuis le 23 décembre 2020 et les Milwaukee Bucks ont disputé déjà douze matchs avec un effectif élargi mais toujours pas de Mamadi Diakité sur le parquet. Une situation étrange d'autant plus que l'ancien ailier-fort de Virginia possède tous les atouts nécessaires pour se faire une place dans la rotation de l'équipe.

À bientôt 24 ans (21 janvier), Mamadi Diakité est sans doute l'un des meilleurs rookies de la cuvée 2020, même si il n'a pas encore eu la chance de le prouver sur le parquet. Si de nombreux rookies ont été au moins testés une fois en présaison ou en matchs de saison régulière, le cas de Diakité reste et demeure un vrai mystère pour les fans des Bucks qui ne comprennent pas le choix du coach Mike Budenholzer. 

Avec un profil ultra polyvalent aux deux extrémités du terrain, c'est une évidence de voir Diakité sur le parquet, mais le coach Mike Budenholzer n'est visiblement pas encore prêt à chambouler ses plans. Les rookies Jordan Nwora et Sam Merrill ont été bons à chacune de leurs apparitions malgré un temps de jeu très en baisse. Il faut également rappeler que Nwora et Merrill ne sont pas régulièrement alignés. De son côté, Mamadi Diakité n'a joué aucun match jusqu'à ce jour, et a été aligné une seule fois sur la feuille de match à Boston. Il peut logiquement apparaître encore sur la feuille de match à 49 reprises selon le règlement exceptionnel de la ligue concernant les joueurs ayant signé un two-way contrat. Mais à quoi ça sert d'être aligné sur une feuille de match si l'on doit passer son temps sur le banc ?

Un Christian Wood peut en cacher un autre...

Dans d'autres équipes, les rookies de la cuvée 2020 ont bénéficié jusque-là d'un meilleur temps de jeu. À Milwaukee, le coach Mike Budenholzer ne change pas ses plans de la saison dernière, dont l'un est la gestion de sa rotation qui a coûté cher aux Bucks notamment en playoffs. Sans un profondeur de banc et une meilleure défense, il sera difficile aux Bucks de franchir le mur de Boston, encore moins venir à bout du Miami Heat et des Brooklyn Nets en sept matchs lors des séries éliminatoires. Autrement dit, Milwaukee aura besoin des capacités défensives de Mamadi Diakité et le scoring de Jordan Nwora en sortie de banc pour espérer atteindre les Finales NBA cette année. 

Coéquipier modèle chez les Bucks

Mamadi Diakité et Jordan Nwora

Mamadi Diakité et Jordan Nwora

Défensivement et offensivement, le natif de Conakry a tout pour apporter plus de vivacité en passant au moins devant Thanasis Antetokounmpo et DJ Wilson dans la rotation des Bucks tandis que Jordan Nwora est incontestablement bien meilleur que Pat Connaughton depuis le début de la saison. Autant avoir quinze joueurs prêts pour les séries éliminatoires que de se focaliser sur une rotation limitée à seulement dix joueurs en saison régulière. Avec le nombre croissant de personnes touchées chaque jour par la pandémie de COVID-19 en NBA, il vaut mieux avoir tous ses joueurs en jambes et prêts à jouer.

Une chose est sûre, Mike Budenholzer doit revoir sa stratégie pour rendre les Bucks moins prévisibles dans les semaines à venir et surtout avant les séries éliminatoires parce que seul le trio Giannis Antetokounmpo-Khris Middleton-Jrue Holiday ne suffira sans doute pas. Milwaukee a besoin d'autres armes en sortie de banc pour espérer imiter les Toronto Raptors version 2018-2019 et le Miami Heat des playoffs 2020.

Quand on connaît le parcours exceptionnel de Christian Wood (non drafté en 2015) qui a été coupé par les Milwaukee Bucks avant de cartonner aux Détroit Pistons et aux Houston Rockets cette saison, on se dit que la franchise de Wisconsin n'a pas envie d'avoir de nouveaux regrets en laissant filer Mamadi Diakité. Le potentiel de l'ancien Two-way player de Virginia est illimité et seul le terrain pourra sans doute le confirmer ou en démontrer le contraire. 

Avec un calendrier très difficile à venir avec la réception des Dallas Mavericks de Luka Doncic cette nuit, le choc face aux Brooklyn Nets du trio Kevin Durant-Kyrie Irving-James Harden, la réception des Lakers de LeBron James, les Bucks (8-4) devront se montrer costauds si ils veulent conserver leur place dans le top 3 à l'est jusqu'en février. 

Il est possible que Mike Budenholzer ait choisi plutôt d'utiliser Diakité dans la seconde partie de la saison régulière pour faire souffler les joueurs cadres ou pour compenser une absence liée au protocole de santé et sécurité de la NBA en raison de la pandémie du COVID-19. En une seule phrase : Mamadi Diakité mérite de jouer et il a toute sa place chez les Bucks ! En NBA, tout peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre. Pour un joueur, il faut toujours être prêt à saisir sa chance quand elle se présente. 

Mamadi Diakité va t-il bientôt faire ses débuts avec les Milwaukee Bucks ?
Mamadi Diakité va t-il bientôt faire ses débuts avec les Milwaukee Bucks ?
Mamadi Diakité va t-il bientôt faire ses débuts avec les Milwaukee Bucks ?
Mamadi Diakité va t-il bientôt faire ses débuts avec les Milwaukee Bucks ?
Retour à l'accueil