Luka Doncic et les Mavericks dominent le Heat

Sous l'impulsion d'un excellent Luka Doncic, auteur de 27 points, 15 rebonds et 7 passes décisives, les Dallas Mavericks ont renoué avec la victoire après leur défaite face à Charlotte en venant à bout du Heat de Miami la nuit dernière sur le score de 93 à 83.

Le retour de Jimmy Butler n’a pas suffi à Miami pour maîtriser une formation de Dallas déterminée à montrer un autre visage que celui face à Charlotte. Sous l’impulsion d’un Luka Doncic retrouvé (27 points, 15 rebonds, 7 passes décisives), les Mavs ont relevé le défi face à des Floridiens qui n’ont jamais réussi à entrer dans leur match.

Tyler Herro fait le show en premier quart-temps mais Dallas parvient à s’échapper suite à un 3-points de Tim Hardaway Jr et six points de Luka Doncic, sur qui sont braqués tous les regards (20-16).

Les deux missiles à 3-points de James Johnson donnent confiance aux Mavs (26-18) qui enchaînent avec Dorian Finney-Smith de loin ainsi qu’un 13-2 pour boucler la première mi-temps, une série dirigée par Luka Doncic, auteur de trois paniers dont un « stepback » à 3-points, et deux passes décisives à destination de Tim Hardaway Jr (46-31).

L’écart grimpe rapidement, jusqu’à +24 sur un nouveau 3-points de Josh Richardson servi par Luka Doncic (61-37). Le Slovène répond ensuite au missile d’Andre Iguodala par un nouveau « stepback » avant de placer un « clinic » au poste sur la tête de Jimmy Butler, signe que rien ne pouvait arriver à Dallas.

Car malgré les deux dunks de Precious Achiuwa et le panier lointain de Kelly Olynyk, c’est encore Luka Doncic qui est là pour conclure le troisième quart-temps avec un lay-up puis un 3-points qui portent la marque à 73-53.

Les Mavs relâchent la pression et enchaînent les bêtises dont profitent Bam Adebayo par deux fois, mais aussi Avery Bradley. Mais même lorsque le Heat revient à -10 sur une interception et un dunk de Kelly Olynyk, Dallas ne cède pas à la panique (83-73). Josh Richardson parvient à finir près du cercle avant de trouver Maxi Kleber pour un 3-points en tête de raquette qui scelle les espoirs floridiens pour de bon (88-73).

Les deux derniers missiles d’Avery Bradley arrivent trop tard, Dallas peut à nouveau respirer et commencer à relever la tête grâce à ce succès (93-83) face à une formation du Heat qui se cherche encore en ce début de saison.

Retour Ă  l'accueil