Les Suns résistent au comeback de Denver dans le money-time pour signer une cinquième victoire en six matchs

Portés par un Chris Paul en mode clutch (21 points et 6 passes décisives), les Phoenix Suns ont résisté au comeback des Denver Nuggets dans le money-time pour signer une cinquième victoire en six matchs (106-103), le meilleur bilan de toute la ligue actuellement. DeAndre Ayton a également répondu présent avec un double-double (22 points et 11 rebonds en 37 minutes).

Privés de Michael Porter Jr, les Nuggets prennent leur match face à Phoenix par le bon bout. Jamal Murray allume les premières mèches et un 7-0 s’ensuit. Mais les Suns font bloc et causent déjà plusieurs ballons perdus pour rester au contact, comme ce contre de Mikal Bridges sur Paul Millsap qui pensait avoir l’avantage de puissance (mais pas de longueur) au poste bas.

Denver prend cependant le premier écart avec Murray qui artille et Jokic qui s’y met aussi. Ce dernier sert encore Millsap au poste bas et ça fait +8 pour les locaux. Deandre Ayton et Mikal Bridges permettent à Phoenix de rester au contact et c’est Langston Galloway et le banc des Suns qui les font passer devant en fin de premier quart (34-32).

Avec un Jokic bien discret offensivement, les Nuggets commencent à faiblir en deuxième quart. PJ Dozier enchaîne les tirs ratés et balles perdues et Chris Paul en profite pour faire monter l’écart en faveur des siens. L’adresse fuit cependant les deux équipes avec Denver qui met quasiment quatre minutes à marquer un panier. Pendant ce temps, Phoenix passe un 12-0 conclu par Ayton au cercle, plus la faute de Jokic.

Ce dernier met fin à la gabegie offensive mais l’écart est fait à +13. Murray et Harris font chou blanc derrière l’arc et seuls Millsap et Jokic permettent à Denver de ne pas complètement sombrer. En face, Ayton se régale de bons ballons à 13 points et Phoenix fait la course en tête, à +11 à la pause (60-49).

Il y a du mieux pour Denver au retour des vestiaires. Jamal Murray fait mouche de loin, Nikola Jokic est déjà en double-double aux points et passes et Paul Millsap continue d’enfiler les paniers près du cercle. Les Nuggets passent un 10-5 d’entrée pour réduire l’écart mais le pivot serbe écope de sa quatrième faute et doit sortir. Si Paul Millsap marque à 3-points, Deandre Ayton et les Suns remettent un coup d’accélérateur.

Chanceux en défense après s’être endormi, Devin Booker trouve une ligne droite pour le dunk et enchaîne avec deux 3-points. Phoenix conforte son avance (+16). Les Nuggets font revenir Nikola Jokic pour les deux dernières minutes, mais comme rien ne va, il se prend immédiatement sa cinquième faute sur un passage en force. Retour sur le banc pour le « Joker » et, malgré un 7-0 pour finir, Denver a encore du chemin avant le dernier quart (87-78).

Toujours aussi tonique, Isaiah Hartenstein débloque un peu le compteur offensif des Nuggets mais Deandre Ayton remet les points sur les i dès le début du quatrième quart.

Que ce soit Barton, Murray ou Morris, Denver a des occasions mais l’écart reste irrémédiablement au-dessus de la dizaine. Pourtant, Phoenix laisse la porte ouverte avec seulement 4/14 aux tirs dans la période…

Jokic s’infiltre pour le layup avant que Murray sanctionne de loin. L’écart se réduit enfin, de -7, à -5, à -2 même sur un rebond offensif de Jokic. Chris Paul retarde l’échéance mais Morris donne enfin l’avantage à Denver à moins de trois minutes de la fin. Sur le reculoir, Phoenix va s’en sortir grâce à un 3-points veinard de Booker qui avait perdu le ballon avant de le récupérer des mains de Barton, puis sur un entre deux à rejouer, avec Paul qui conclut.

Jokic rentrera bien un 3-points dans les ultimes secondes mais Chris Paul mettra la victoire sous scellés sur la ligne des lancers (106-103). Soirée frustrante pour les Nuggets qui ont couru après le score et n’ont pas réussi à tenir leur fugace avantage en fin de partie, et qui se retrouvent désormais à 1 victoire pour 4 défaites.

Les Suns, avec 5 victoires pour 1 seule défaite, ont actuellement le meilleur bilan de toute la ligue.

Retour à l'accueil