Les Spurs enchaînent avec un gros succès face à Denver

Toujours à l’Ouest, San Antonio, sans faire de bruit, pointe son nez dans les hauteurs, partageant désormais le 4e rang avec sa victime du soir, Denver (119-109). Une troisième victoire consécutive qui s’est concrétisée dans le dernier quart-temps, enlevé 32-23. DeMar DeRozan (30 pts, 10 passes) et Dejounte Murray (26 pts) ont été déterminants pour des Spurs combatifs, qui ont eu fort à faire face à Nikola Jokic (35 pts, 10 rbds, 5 passes). « J’ai aimé ce que j’ai vu. Les gars ont fait du bon travail. Denver est l’une des équipes les plus difficiles à jouer. Elle est constante soir après soir, mais nous avons su montrer du caractère, de l’agressivité et une bonne activité », s’est félicité l’entraîneur vétéran Gregg Popovich, 72 ans, qui s’est récemment fait vacciner contre le Covid-19.

Après deux succès face aux Wizards et aux Celtics, les Spurs ont réussi un gros test face aux Nuggets de Nikola Jokic (35 points, 10 rebonds, 5 passes décisives). Il fallait l’emporter pour repasser devant et prendre la quatrième place à l’Ouest. Mission accomplie pour les hommes de Gregg Popovich qui ont su garder leurs nerfs sur la fin, avec notamment un Dejounte Murray impérial (12 de ses 26 points inscrits dans le dernier acte).

Les locaux prennent les devants en fin de premier quart-temps en s’appuyant sur l’adresse extérieure de la paire Mills-Vassell et aux deux paniers du Rudy Gay pour porter le score à 37-30.

Malgré la réponse de Michael Porter Jr et Monte Morris derrière l’arc, les Spurs comptent ensuite jusqu’à 10 points d’avance sur deux lancers de DeMar DeRozan (55-45).

Les Nuggets limitent la casse à la pause, Jamal Murray a même l’occasion de ramener les siens à -3 au buzzer de la première mi-temps, sans succès (61-56). Denver ne se décourage, malgré le rapide retour des Spurs à +10, et finit par se reprendre en passant un 10-2 initié par Nikola Jokic et conclu par un lancer de Paul Millsap (71-70).

Dejounte Murray fait disjoncter la défense adverse
Un nouveau match commence, les hommes de Mike Malone prennent alors les commandes de la rencontre et il faut un DeMar DeRozan des plus agressifs avec trois paniers et une passe décisive en fin de troisième quart-temps pour voir les Spurs rester dans le coup (87-86).

Les missiles tombent de tous les côtés entre les 3-points de JaMychal Green et Nikola Jokic pour Denver auxquels Patty Mills et Dejounte Murray répondent sans sourciller. Les Nuggets commencent alors à lâcher prise. Nikola Jokic perd un ballon important qui permettent à Dejounte Murray d’aller claquer un dunk.

Ce dernier enchaîne alors avec trois paniers pour alimenter un 9-3 qui fait basculer la fin de match en faveur des locaux (111-100). Keldon Johnson porte l’estocade dans la foulée avec un lay-up et un step-back qui scellent les espoirs adverses, San Antonio s’imposant 119-109.

Retour à l'accueil