Les Celtics chutent à San Antonio

Les Celtics ont chuté à San Antonio malgré 24 points de Jaylen Brown et 25 points de Jayson Tatum. Les Spurs terminent le match avec six joueurs à plus de dix points, dont Demar DeRozan (21 pts). A noter également le carton inutile de Bradley Beal avec Washington (47 pts) ou encore les 11 points et 6 rebonds de Théo Maledon, titulaire avec Oklahoma pour la deuxième fois. Autre Français, Evan Fournier a mis 25 points avec Orlando dans la défaite de son équipe face à Sacramento. Les Nets, eux, ont battu Atlanta après prolongation grâce à 89 points de leur trio Harden – Durant – Irving.

Les Celtics font comme chez eux à l’AT&T Center avec un Kemba Walker tranchant face à des Spurs timorés qui ne marquent que 5 points dans les 4 premières minutes. Il suffit de deux jolis moves de DeMar DeRozan pour doubler la mise mais le duo Tatum-Brown étale aussi sa panoplie et Boston continue de faire la course en tête (30-25).

À l’image de ce Robert Williams hyper actif, les remplaçants celtes font preuve d’une belle énergie pour faire douter leurs adversaires, sans pour autant profiter pleinement de leurs difficultés.

Il faut attendre presque six minutes pour voir le deuxième panier dans le jeu des Spurs dans ce deuxième quart, par Keldon Johnson, qui en plante trois autres dans la foulée pour ramener son équipe à hauteur. LaMarcus Aldridge se charge d’égaliser, puis de repasser devant, avec deux 3-points.

Il y a dix points d’écart à 7 secondes de la fin, quand Patty Mills intercepte la remise en jeu de Boston pour aller au panier. Puis c’est Lonnie Walker IV qui se débrouille pour transformer un cafouillage celte en panier ! Les Celtic sont à la rue, ils viennent d’encaisser un 29-6 (61-47) !

Les Celtics s’accrochent pour rien
Comme en fin de première mi-temps, Marcus Smart est le seul Celte à marquer, le bulldog enchaînant les exploits individuels à mi-distance. Boston revient autour des 10 points, avant de retomber autour des 15, puis de repasser sous la dizaine grâce à trois paniers de suite de Jayson Tatum.

C’est au tour des Spurs de connaître un gros trou d’air dans lequel leurs adversaires s’engouffrent, Kemba Walker finissant par remettre Boston devant en fin de période (84-82) !

Le rookie Devin Vassell stoppe l’hémorragie avec un 3-points compliqué après un 15-1 encaissé par son équipe. Dejounte Murray et Patty Mills enchaînent, et San Antonio reprend 7 points d’avance avant que Jaylen Brown ne fasse un peu respirer sa franchise. Jayson Tatum ne traîne pas à remettre un coup d’accélérateur, Boston profitant pleinement de ses deux superstars, tandis que la troisième vient égaliser de loin à 3 minutes de la fin.

Tristan Thompson marque, mais Keldon Johnson remet tout de suite les compteurs à zéro avec un gros dunk. DeMar DeRozan inscrit deux lancers aussi, et c’est Daniel Theis cette fois qui égalise avec autorité.

DeMar DeRozan marque à mi-distance à 28 secondes du buzzer avec toute la finesse et le sang-froid qu’on lui connaît, mais c’est Dejounte Muray, déjà précieux dans ce dernier quart, qui fait l’action du match en chipant la balle à Kemba Walker pour aller dunker seul et mettre San Antonio à +4. Jayson Tatum va marquer avec la faute et Smart aura un 3-points pour égaliser après les deux lancers de Rudy Gay, mais le ballon ne tombe pas dedans.

Pour leur premier match ensemble, le cinq type de Boston a connu un ascenseur émotionnel, avant le clasico contre les Lakers samedi. Les Spurs viseront eux une troisième victoire de suite demain contre Denver.

Retour à l'accueil