Les Bulls enfoncent les Hornets, les Kings mettent fin à la série des Knicks

Les Hornets partagent avec les Wolves la plus longue série en cours de défaites puisqu'ils se sont inclinés pour la quatrième fois de suite, malgré 34 points de Gordon Hayward, face à des Chicago Bulls un peu mieux portants que prévu (110-123). Sacramento a mis fin justement à une série de quatre revers en repoussant New York à domicile (103-94). Le Français Frank Ntilikina était une nouvelle fois absent (genou droit) côté Knicks.

Les deux équipes mettent du rythme d’entrée de jeu, Zach LaVine et Coby White cherchant les failles dans la défense des Hornets, alors que Devonte’ Graham est bien chaud en ce début de partie.

À l’ancienne, PJ Washington place ses petits tirs près du cercle face à Lauri Markkanen, mais le Finlandais répond de l’autre côté du terrain, sous le cercle ou à 3-points. L’entrée des remplaçants de Billy Donovan permet déjà à Chicago de passer devant (30-29) à la fin du premier quart-temps, malgré un ultime panier de Devonte’ Graham.

Car Tomas Satoransky, Garrett Temple et Denzel Valentine font bien tourner la balle, alors qu’en face LaMelo Ball alterne le bon et le moins bon, sa relation avec Cody Zeller n’étant clairement pas au point.

Le retour des titulaires de Chicago maintient le rythme, et il faut que Gordon Hayward mette le ballon sous le bras pour permettre à Charlotte de rester au contact. Mais Lauri Markkanen et Zach LaVine sont en forme, et Thaddeus Young fait lui aussi beaucoup de bien en sortie de banc, comme tour de contrôle sur le pick-and-roll, en attaque.

Chicago a pris les devants (61-53) à la mi-temps, mais rien n’est évidemment fait, et Gordon Hayward continue de pousser son équipe, servant PJ Washington ou Bismack Biyombo, ou scorant par lui-même.

Gordon Hayward ne suffit pas
Le problème, c’est que les Bulls sont actifs en défense et font bien tourner le ballon en attaque pour trouver les tirs ouverts. Les cinq hommes du banc (Thaddeus Young, Tomas Satoransky, Otto Porter Jr, Garrett Temple et Denzel Valentine) sont encore précieux en fin de troisième quart-temps, pour permettre à Chicago de refaire l’écart (95-83).

Terry Rozier met enfin quelques tirs et avec un Gordon Hayward toujours aussi omniprésent, Charlotte revient à deux possessions (110-104) à quatre minutes de la fin de la rencontre.

Sauf que Thaddeus Young trouve (encore) Lauri Markkanen sous le cercle, et que Zach LaVine, en leader, punit de loin puis sert Otto Porter Jr. pour refaire passer l’écart à +12 (120-108). Thaddeus Young profite une nouvelle fois des rotations défensives trop molles de Charlotte pour décaler Coby White à 3-points, et la messe est dite pour les Hornets, qui ne reviendront plus et s’inclinent (123-110) pour la quatrième fois de suite.

Pour les Bulls, c’est un troisième succès consécutif, qui permet à la troupe de Billy Donovan de recoller au Top 8 à l’Est, avec 7 victoires pour 8 défaites depuis le début de la campagne.

Retour à l'accueil