LaMelo Ball devient le plus jeune joueur de l'histoire à réaliser un triple-double en menant Charlotte à une deuxième victoire consécutive

Portés par un excellent LaMelo Ball, auteur d'un premier triple-double historique avec 22 points à 9/13 aux tirs, 3/5 à trois-points, 12 rebonds et 11 passes décisives en 31 minutes, les Charlotte Hornets se sont imposés cette nuit face face aux Hawks d'Atlanta sur le score de 113-105. Après avoir frôlé le triple-double (12pts, 10rbds et 9pds) à la veille dans le duel face à son frère aîné Lonzo Ball, le rookie LaMelo devient à 19 ans et 111 jours le plus jeune joueur de l'histoire à réaliser un triple-double en NBA. 

En plein doute depuis une semaine, Atlanta doit absolument renouer avec la victoire ce soir. Moins adroit actuellement, Trae Young tente d’impliquer davantage ses coéquipiers en ce début de rencontre. Il s’efforce de lire rapidement les choix défensifs adverses afin de faire jouer son équipe de la meilleure des manières.

Les Hawks n’hésitent pas à faire tourner la balle en attaque afin de trouver un tir ouvert. Bogdan Bogdanovic et John Collins s’occupent de faire grimper le score pendant que Clint Capela aspire les rebonds. Mais, les Hornets ont aussi des arguments. Les coéquipiers de Gordon Hayward répondent avec de la vitesse, et l’ancien Celtic fait admirer sa finition près du cercle dès qu’il est en mesure de pouvoir attaquer les intervalles. Les deux équipes se rendent coup pour coup (16-16).

Atlanta perd Bogdanovic
Remarquable la veille face à son frère, LaMelo Ball se fait remarquer d’entrée de jeu avec une belle passe décisive pour Terry Rozier. Altruiste, spectaculaire et surtout très efficace, le benjamin de la fratrie Ball ne montre que des belles choses. Mais Atlanta ne lâche rien malgré le spectaculaire dunk de Rozier. Collins continue de briller des deux côtés du terrain et Kevin Huerter confirme son rôle de joker en sortie de banc. Après un quart-temps, Atlanta mène d’un point (29-28).

Le match est très plaisant et les deux équipes continent de régaler en attaque. Défensivement, Charlotte alterne défense de zone et défense homme à homme. Atlanta ne s’affole pas et continue de faire tourner le ballon en attaque. Ce qui permet à Cam Reddish de répondre à Cody Martin derrière la ligne à 3-points. L’ancien coéquipier de Zion Williamson à Duke est présent dans ce second quart-temps, et il permet à son équipe de jouer les yeux dans les yeux avec les Hornets (42-42).

LaMelo Ball devient le plus jeune joueur de l'histoire à réaliser un triple-double en menant Charlotte à une deuxième victoire consécutive

De retour sur le terrain, LaMelo Ball continue son festival. Tout ce qu’il fait, il le fait avec une vraie précision, comme s’il jouait dans la ligue depuis plusieurs saisons. Le rookie des Hornets régale par la passe mais aussi par le tir à 3-points. Atlanta est en panne en attaque et perd Bogdanovic sur blessure. Young, moins collectif commence à forcer ses tirs et son équipe encaisse un 17-8 pour finir cette première mi-temps (59-50).

LaMelo Ball au dessus
Dos au mur, Atlanta doit vite réagir. Reddish et Hunter brillent en attaque et ramènent les Hawks à une possession (67-65). Mais il en faut plus pour faire douter les Hornets. Derrière une belle défense de zone qui force les Hawks à tirer de loin, les hommes de James Borrego dictent le tempo de cette rencontre. Eux qui ont joué la nuit derrière ne semblent pas être gênés par le back to back.

Ils ont aussi la chance que Ball continue de se balader dès qu’il rentre sur le terrain. Toujours bien placé au rebond, Ball ne rate rien en attaque. C’est un récital et tout le banc des Hornets est debout dès que le magicien touche le ballon. Atlanta n’a juste aucune solution face à lui. Si son vis à vis lui met la pression, alors il drive très facilement. Si on lui laisse le moindre centimètre, il tire de loin. Charlotte termine fort ce 3e acte pour prendre 11 points d’avance (87-76).

A chaque fois que les Hawks reviennent sous la barre des 10 points, Ball remet une banderille ou trouve un coéquipier ouvert. Comme si souvent depuis une semaine, Atlanta craque dans ce dernier quart-temps. Solomon Hill et Young tentent tant bien que mal de réduire l’écart, mais chaque panier est contesté par leurs adversaires. A l’inverse, défensivement, Atlanta n’arrive pas à s’adapter et le score ne cesse d’augmenter (98-83).

Trae Young en souffrance
Indispensable, Ball devient le plus jeune joueur à réaliser un triple double de l’histoire. Il éclabousse cette rencontre et aura dominé Young tout au long de la partie. Sans point d’ancrage à l’intérieur, Atlanta n’a jamais pu avoir de l’alternance dans son jeu ce soir. Young et Huerter écourtent aux maximum les possessions pour essayer de revenir mais Charlotte garde le contrôle de la rencontre et Rozier tue tout suspense avec un tir à 3 points (111-99).

Plus fort, Charlotte s’impose pour la deuxième fois cette saison face aux Hawks (113-105) et confirme son statut d’équipe surprise de ce début de saison avec un bilan équilibré (5 victoires, 5 défaites).

Retour à l'accueil