Kawhi Leonard (35pts) et les Clippers s'en sortent bien face à un excellent Zach LaVine (45pts)

Kawhi Leonard a montré à nouveau son vrai visage dimanche soir. Pas seulement parce qu’il était libéré de son masque de protection, accessoire gênant mais obligatoire lors des derniers matches en raison d’un violent coup de coude reçu en pleine figure il y a quelques jours. Mais aussi parce qu’il a affiché un niveau de jeu digne de son statut de Top 5 mondial. L’ailier All-Star des Clippers a marqué 35 points et son équipe s’est imposée de justesse contre les Bulls (130-127). Avec cette performance, Leonard est entré dans le club prestigieux des joueurs avec au moins 10 000 points en carrière. Un seuil historique atteint dans le troisième quart sur l’un de ses sept paniers primés de la rencontre (7 sur 9). Zach LaVine a lui aussi fait exploser les compteurs. L’arrière des Bulls a même planté dix tirs extérieurs. Pour finir avec 45 points. Il a été excellent dimanche soir. Mais ça n’a donc pas suffi pour Chicago. Malgré LaVine et malgré une adresse phénoménale (61% de réussite aux tirs et 55% à trois-points). Les taureaux ont mené pendant trois quart temps avant de tomber devant Leonard, Paul George (28 pts), Lou Williams (21) et compagnie. Les Clippers ont mieux négocié la fin de match et ils retrouvent ainsi le chemin de la victoire. Leur septième succès en onze rencontres.

Encore raté de peu pour les Bulls ! Défaits 117-115 face aux Lakers, les hommes de Billy Donovan ont à nouveau sorti un match plein ponctué par les 45 points de Zach LaVine (à 10/16 à 3-points), le record au scoring du rookie Patrick Williams (17 points) ou les 13 passes décisives de Coby White (record en carrière). Mais cette fois, ils sont tombés sur un grand Kawhi Leonard et une formation solide, qui a su profiter des 22 balles perdues adverses pour prendre le meilleur sur la fin.

Comme face aux Lakers, Zach LaVine démarre la rencontre sur les chapeaux de roue avec deux paniers à 3-points pour mettre les Bulls sur orbite.

Par deux fois, Wendell Carter Jr score à son tour pour conclure un 14-2 et porter la marque à 7-19. Kawhi Leonard et Paul George se démènent, mais Garrett Temple, Thaddeus Young puis Patrick Williams, d’un tir à 3-points, refont un écart. Il faut un nouveau shoot de loin signé Paul George pour limiter la casse après 12 minutes (22-31).

Zach Lavine et Kawhi Leonard se rendent coup pour coup
Paul George s’offre ensuite un 2+1 avant de voir Ivica Zubac s’illustrer avec un contre sur Coby White suivi d’un dunk sur la transition. En un éclair, voilà les Clippers de retour à -3 suite à un 3-points depuis le corner de Marcus Morris (32-35).

Les Bulls parviennent alors à tenir jusqu’à la pause, s’en remettant à Garrett Temple et Pat Williams de loin mais aussi à l’incontournable Zach LaVine, qui termine la première mi-temps avec un 3-points et un lay-up à deux dixièmes du buzzer de la pause pour maintenir l’écart à +7 et repousser les assauts du tandem Leonard-George (52-59).

Ce dernier s’illustre dès la reprise avec notamment un dunk en contre-attaque et une passe décisive pour le 3-points de Pat Beverley et un catch-and-shoot derrière l’arc pour Kawhi Leonard (62-66). Paul George et Kawhi Leonard se distinguent à nouveau de loin. Mais Garrett Temple et Zach LaVine, par trois fois, sont encore là pour répondre (73-77).

Zach LaVine porte son total à 8/11 de loin, mais Kawhi Leonard lui répond par deux missiles dans la foulée qui permettent cette fois aux Clippers d’égaliser puis de passer enfin (80-83).

Le panier du match pour Nicolas Batum
Zach LaVine peut alors compter sur le trio White-Valentine-Young pour l’épauler et maintenir les deux équipes à égalité à l’issue du troisième quart-temps, période dans laquelle Kawhi Leonard aura scoré 21 points (94-94).

Les trois lancers de Pat Beverley, le dunk d’Ivica Zubac et les 3-points de Paul George, Marcus Morris et Lou Williams permettent aux Clippers de prendre le meilleur départ dans le dernier acte (109-103). Mais Zach LaVine s’accroche en scorant quatre points et Denzel Valentine ramène son équipe à 111-110 d’un panier depuis le corner.

Les deux équipes restent plus que jamais au contact, jusqu’à ce que Garrett Temple n’aille chercher un 2+1 pour faire passer Chicago devant (118-119). Moment choisi par Nicolas Batum pour sortir l’action du match avec un 3+1 depuis le corner en fin de possession qui coupe les jambes des Bulls (122-119).

Lou Williams puis Paul George aux lancers-francs sont là pour assurer le coup, et malgré un ultime 3-points pour ramener les siens à 126-125 dans les dernières secondes,le show Zach LaVine s’arrête là. Avec le ballon en main pour égaliser, l’arrière envoie un airball qui scelle la fin des espoirs de Billy Donovan et ses hommes, battus 130-127.

Retour à l'accueil