Jimmy Butler mène le Heat à la victoire contre Sacramento

Absent des dix derniers matches (Covid), Jimmy Butler a terriblement manqué au finaliste du dernier championnat qui en a perdu huit sur cette période. Son retour en fanfare (30 pts, 8 passes, 7 rbds) a coïncidé avec le septième succès (12 revers) de la saison de son équipe, remportée néanmoins de justesse contre Sacramento (105-104). Car s'il a inscrit le panier de la victoire avec 42 secondes à jouer, c'est Bam Adebayo (18 pts, 13 rbds) qui l'a préservée d'un contre sur Richaun Holmes à 3/10e de la fin. DeAaron Fox a brillé en vain (30 pts) pour les Kings, qui stagnent à la 12e place, devant Dallas, encore perdant (111-105) chez lui contre Phoenix, au terme d'un beau duel entre Luka Doncic (19 pts, 8 rbds, 7 passes) et Chris Paul (29 pts, 12 passes).

Pourtant, les choses avaient mal commencé pour le Heat. Les Floridiens manquent d’agressivité en début de rencontre et Buddy Hield est très chaud. L’arrière inscrit trois paniers primés en quatre minutes. On ajoute un De’Aaron Fox tranchant, et les Kings dominent ce premier quart-temps.

Miami répond enfin avec 9-2, puis avec deux shoots à 3-pts de Duncan Robinson. Cela ne suffit pas pour revenir totalement dans la partie puisque, de l’autre côté et même derrière l’arc, Marvin Bagley III est très actif.

C’est grâce à sa défense et à un Jimmy Butler en grande forme que Miami va recoller en deuxième quart-temps. Les finalistes 2020 volent des ballons et jouent les transitions.

Jimmy Butler, lui, montre qu’il a des jambes bien qu’il ait manqué dix matches de suite (protocole Covid-19). L’arrière/ailier inscrit 20 points en première mi-temps. Et sans un panier au buzzer de Tyrese Haliburton, c’est bien Miami qui aurait rejoint les vestiaires devant au tableau d’affichage (57-59).

Fin d’une série de cinq défaites
Qu’importe, la dynamique est dans le camp des troupes d’Erik Spoelstra. Après la pause, Bam Adebayo fait sentir sa présence à l’intérieur et le Heat passe un 11-2. En face, la réaction est timide : les Kings n’inscrivent que 18 points en troisième quart-temps.

Le Heat a-t-il plié l’affaire ? Pas totalement, car en dernier acte, De’Aaron Fox porte les Kings avec 17 points. Le meneur enchaîne les paniers à 3-pts, en step-back, et avec son énergie en attaque, Sacramento se donne une chance de l’emporter. En fin de rencontre, Buddy Hield profite même d’un moment d’inattention pour voler un ballon et le convertir en panier primé dans la foulée. Sacramento est devant.

Mais Jimmy Butler, en patron, marque le panier de la gagne, près du cercle, à 42 secondes du terme. De’Aaron Fox et compagnie ne pourront répondre et doivent s’incliner en Floride 105-104. Pour Jimmy Butler (30 points, record de sa saison) et Miami, cette victoire fait du bien et vient briser une série de cinq défaites.

Retour à l'accueil