Jayson Tatum (40 points) et Payton Pritchard (23 points et 8 passes) font très mal aux Raptors

Et de cinq défaites en six matchs pour le champion 2019 ! Toronto passe totalement à côté de son début de saison, et s'est encore incliné ce lundi, contre Boston (114-126). Sur "leur" parquet de Tampa, les Raptors ont plutôt bien entamé la partie, en menant de treize points au début du premier quart et encore de quatre au milieu du deuxième, mais ils n'ont jamais pu trouver la solution lorsque la machine Boston s'est mise en route, et notamment Jayson Tatum, qui terminera le match avec 40 points (11 sur 19 aux tirs dont 5/8 à 3 points) et 6 rebonds. Tatum comptait déjà 26 point à la mi-temps, où Boston menait 61-46, et a poursuivi son festival ensuite. L'écart a grimpé jusqu'à +26 en faveur des Celtics au début du dernier quart, puis ils ont tranquillement géré la fin de match. Le rookie Payton Pritchard a été très bon également, avec 23 points et 8 passes (records en carrière), tandis que trois autres remplaçants marquaient plus de 10 points : les deux Williams (Grant et Robert) ainsi que Semi Ojeleye. Boston a notamment passé un 18-2 juste avant la mi-temps avec 13 points de Tatum. L’écart grimpait alors à 15 points à la pause. Les Celtics ont ensuite géré la fin de partie pour décrocher leur cinquième victoire en huit matches. Du côté des Raptors, les 35 points et 8 rebonds de Fred VanVleet se sont avérés insuffisants, tout comme les 22 points et 6 rebonds de Pascal Siakam. Boston est 4eme de la Conférence Est, Toronto 13eme.

Devant du public, ce sont les Raptors qui prennent le meilleur départ dans ce remake de la dernière demi-finale de conférence, avec un 17-5 en 4 minutes grâce aux quatre banderilles de Pascal Siakam et Fred VanVleet. Le meneur de jeu ne tarde pas à doubler sa mise pour entretenir l’écart, mais celui-ci est limité après 12 minutes grâce aux sept points en sortie de banc de l’épatant Payton Pritchard (32-23).

Avec ses camarades du banc Grant Williams et Semi Ojeleye, le rookie celte parvient à combler l’écart après seulement 4 minutes contre un cinq peu inspiré. Le retour de Fred VanVleet permet aux Raptors de relancer la machine mais celle-ci ne peut rien faire face à l’adresse de Jayson Tatum, qui enfile trois tirs primés. Payton Pritchard l’imite, puis Grant Williams rajoute une pièce, et Boston bascule à +15 : quelle bascule (61-46) !

Plus discret que ces derniers jours en première mi-temps, Jaylen Brown a une moyenne de points à tenir et il insiste pour aller marquer deux fois avec la faute. Jayson Tatum étale sa large palette à côté de lui, les deux hommes en faisant voir de toutes les couleurs à leurs adversaires, désormais menés de 20 points. Payton Pritchard veut lui aussi tenir son rang et fait tourner en bourrique les défenseurs qui se présentent devant lui.

Nick Nurse y croit encore, ses titulaires aussi, mais les Celtics restent en équilibre sur cette barre des 20 points d’écart avec un Jayson Tatum qui atteint lui les 40 unités. Les « role players » de Toronto placeront un coup d’accélérateur qui ne changera rien dans le « garbage time » : démonstration de force d’une équipe de Boston qui faisait sans Kemba Walker et Marcus Smart, mais qui a pu se reposer sur un Jayson Tatum à 40 points, un Jaylen Brown à 19 points et un banc qui l’emporte 60-29.

Sur ce dernier, Payton Pritchard établit un nouveau record en carrière à 23 points, qu’il accompagne de 8 passes : il est le premier rookie de l’histoire du club à atteindre ces deux marques sur un match depuis… Larry Bird.

Quatrième victoire en cinq rencontres pour Boston, qui va à Miami jeudi. Bilan de 1-5 pour Toronto, qui ira dans le même temps défier les Suns.

Retour à l'accueil