Jaylen Brown et Jayson Tatum font craquer les Pistons au bout du suspense

Les Celtics ont failli s'incliner 2 fois en 3 jours face aux Pistons mais Jaylen Brown (31pts) et Jayson Tatum (24pts, 12pds), auteur du game winner, ont fait la différence. Contrairement à Blake Griffin qui s'est complètement manqué dans le money time.

Il s’en est fallu de peu pour que Detroit ne réalise encore un gros coup face aux Celtics. Alors qu’ils étaient encore dans le coup à moins d’une minute de la fin, les hommes de Dwane Casey ont craqué sur deux paniers de Jaylen Brown et Jayson Tatum, dans un final où Blake Griffin s’est bien troué (13 points, 4/14 au tir).

Le premier quart-temps prend rapidement des airs d’opérations « portes ouvertes », avec un 5/7 à 3-points dans les deux camps pour débuter la partie, et Jerami Grant (12 points) et Jaylen Brown (13 points) pour principaux artilleurs (33-31).

Tout le monde se montre, Killian Hayes y compris, déjà en vue dans le premier acte avec un lay-up et trois passes décisives dont un alley-oop pour Mason Plumlee, puis dès son retour en deuxième quart-temps, par une passe décisive pour le premier panier de Sekou Doumbouya et un « catch-and-shoot » à 3-points (44-42).

Les Celtics commencent à hausser le ton par l’intermédiaire de Jayson Tatum qui relance la machine par deux paniers à 3-points. Detroit reste dans la partie, Sekou Doumbouya ramenant notamment son équipe à 49-50 d’un panier derrière l’arc. Il faut alors un Jaylen Brown encore très efficace pour permettre à Boston de conserver la tête à la mi-temps, avec trois paniers de suite puis un 3-points qui porte alors son total à 22 unités (57-61).

Josh Jackson score par deux fois avant de sortir, blessé et Blake Griffin envoie deux paniers à 3-points pour relancer les Pistons (68-67). Comme avant la pause, la paire Brown-Tatum assure la tête aux Celtics, avec l’aide d’un bon duo Theis-Thompson, Mais Detroit n’est jamais loin. Derrick Rose aligne deux paniers à son tour avant de voir Saddiq Bey à 3-points, Isaiah Stewart et Svi Mykhailiuk maintenir le suspense à 12 minutes de la fin (88-91).

Jaylen Brown et Jayson Tatum font craquer les Pistons au bout du suspense

Mykhailiuk monte en température avec un panier derrière l’arc et un lay-up en contre-attaque. La paire Pritchard-Ojeleye retarde l’échéance, mais Sekou Doumbouya répond à son tour à 3-points, ouvert en tête de raquette après un service de D-Rose (105-106). Svi Mykhailiuk plante deux missiles de loin pour replacer Detroit devant (111-108). Alors que les deux équipes se retrouvent à égalité, Blake Griffin rate deux positions préférentielles à 3-points, et se fait punir par Daniel Theis et Marcus Smart (115-117).

Au forceps, Mason Plumlee parvient à porter la marque à 118-117 grâce à deux lancers-francs. A 42 secondes de la fin, Boston est dans l’obligation de scorer. Jayson Tatum va alors trouver Jaylen Brown pour un 3-points décisif depuis le corner (118-120). Jerami Grant égalise en scorant à son tour ses deux lancers (120-120). Cette fois, Jayson Tatum se fait justice tout seul, d’un tir à mi-distance qui scelle la victoire des Celtics à 3 secondes de la fin, la dernière tentative, clairement foireuse, de Blake Griffin n’ayant même pas trouvé le cercle (120-122).

Retour à l'accueil