Eric Bledsoe et la Nouvelle-Orléans se paient les Milwaukee Bucks

Belle copie rendue par NOLA avec 28 pts d'Ingram, 27 pour Ball ou encore 25 du revanchard Bledsoe. De quoi résister au retour des Bucks en fin de rencontre (131-126). Les 38 pts de Giannis n'auront pas suffi pour Milwaukee.

Pour la septième fois de la saison, les Bucks sont tombés. L’une des meilleures formations de NBA a rechuté après avoir enchaîné deux succès contre Atlanta et Toronto. L’identité du tombeur de la franchise de Milwaukee a de quoi surprendre car il s’agit de l’un des cancres depuis le coup d’envoi : les Pelicans. Si, si, vous avez bien lu, New Orleans s’est offert la bande à Antetokounmpo (131-126) !

La star grecque a fait son match avec 38 points, 5 passes et 11 rebonds. Mais en face, un homme était particulièrement remonté : Eric Bledsoe. Le meneur était particulièrement motivé et il y avait de la revanche dans l’air. Élément important des Bucks sur les dernières belles saisons, Bledsoe avait été envoyé à New Orleans pour permettre à la franchise de recruter Jrue Holiday, le 16 novembre dernier. Comme en novembre 2017 lorsqu’il avait été tradé à Milwaukee contre Greg Monroe et deux tours de Draft, l’ancien arrière de Kentucky et des Clippers avait peu apprécié de bouger.

Eric Bledsoe et la Nouvelle-Orléans se paient les Milwaukee Bucks

BLEDSOE EN FURIE, 7 SUR 14 À 3 POINTS

Alors qu’un autre départ a été évoqué ces derniers jours, le meneur de jeu qui dispose de deux années de contrat supplémentaires à la suite de l’exercice 2020-21 avait soif de revanche face à son ex dont il avait peu gouté la manœuvre il y a trois mois. Et ça a fait mal pour Milwaukee, deuxième franchise de la Conférence Est. Rapidement en jambes, Bledsoe tente beaucoup en début de rencontre. Comme Jrue Holiday… Tiens, tiens… Le joueur de NO inscrit 11 points et installe son équipe devant (16-11). New Orleans accélère ensuite, Brandon Ingram et Zion Williamson s’activent. 35-21, dont un 12-0, puis 52-29.

Bledsoe est en furie. Il martyrise ses ex, enchaîne les trois points avec brio et affiche 17 points. L’avance monte à +29 et Milwaukee mène confortablement à la pause (68-45). Milwaukee va se reprendre quelque peu lors du second acte, la franchise de la Nouvelle-Orléans va fléchir une nouvelle fois alors qu’elle domine. Les Bucks grignotent, Antetokounmpo empile les paniers, l’écart se réduit.

Mais Bledsoe rétorque avec ses partenaires (118-105). Les hommes de base de New Orléans carburent et assurent finalement un beau succès face à l’un des prétendants au titre (131-126). NOLA a égalé son record de 3 points dans un match (21). Brandon Ingram (28 points), Lonzo Ball (27 points, 8 passes), Zion Williamson (21 points, 9 rebonds, 7 passes) et Steven Adams (20 rebonds) ont brillé mais Bledsoe ressort du lot avec 25 unités à 9 sur 21 dont 7 sur 14 à 3 points, record en carrière égalé, 4 passes. Fallait pas l’énerver.

Retour à l'accueil