Darius Bazley guide OKC face au Magic d'Orlando, Théo Maledon et Hamidou Diallo ont brillé

Pour sa deuxième année sur les parquets de la NBA, Darius Bazley impressionne. Auteur de 19 points et 12 rebonds, il a été un des grands artisans de la victoire d'OKC sur Orlando (108-99). D'ordinaire très fort en fin de match, le Magic a cette fois cédé (24-17) dans le dernier acte. Ce succès permet au Thunder de mettre fin à une série de quatre défaites de rang. L'exact opposé d'Orlando qui fait du sur place après son historique série de quatre victoires pour lancer sa saison. Pour son cinquième match en NBA, le meneur français de 19 ans Théo Maledon a inscrit 12 points, son record personnel (4 passes, 3 rebonds) en 19 minutes de jeu. L'arrière guinéen Hamidou Diallo a également brillé avec 12 points et 8 rebonds en 19 minutes.

L’emporter à l’extérieur malgré un Shai Gilgeous-Alexander moyen, le Thunder vient de prouver qu’il en était capable. Avec son jeune joueur le plus prometteur en délicatesse avec son shoot mais actif dans le jeu (16 points à 5/17, 7 passes et 5 rebonds), OKC s’impose une nouvelle fois à l’extérieur, sur le parquet du Magic.

En tête de peu à la pause (51-52), le Thunder a surtout fait la différence dans l’ultime période en limitant à Orlando à seulement 17 points.

Maladroits sur l’ensemble du match (37%), les locaux ont fait encore pire dans ce dernier acte en ne convertissant que 8 de leur 28 tentatives (28.5%) pour finir le match, dont 10 ratés derrière la ligne à 3-points…

Pour sa défense, Orlando devait faire sans Evan Fournier, gêné par son dos. Son remplaçant, Michael Carter-Williams, a manqué son intérim avec seulement 2/11 aux tirs, soit le même ratio que son coéquipier à l’aile, Dwayne Bacon.

Le gros double-double de « Monsieur Propre », Nikola Vucevic, et les 26 points du 6e homme local, Terrence Ross, n’ont pas suffi face à la force collective d’en face. Le jeune Darius Bazley a sorti un match d’une grande propreté, terminé avec un double-double et sa meilleure marque de la saison (19 points et 12 rebonds).

Les vétérans ont répondu présent, avec George Hill auteur de 13 de ses 18 points dans le troisième période, là où Al Horford (12 points) a signé un tir primé décisif à une minute du terme, pour enterrer Orlando. Le Français, Theo Maledon, s’est également démarqué avec une belle adresse et activité (12 points, 4 passes et 3 rebonds).

Ce succès permet d’oublier la lourde défaite concédée quelques jours plus tôt face aux Pelicans (-33). « C’était un match solide de notre part parce qu’on a tiré beaucoup de choses du match contre la Nouvelle-Orléans et de la dernière fois que nous avons joué contre Orlando. Le Magic est une bonne équipe qui vous impose de réaliser un match propre pour gagner », s’est félicité le coach d’OKC, Mark Daigneault.

Son équipe (2-3) démarre bien son « road trip » de cinq rencontres, qui l’amène à Miami lundi. Le Magic (4-2), qui reste sur deux défaites consécutives, accueille deux fois de suite les Cavaliers.

Retour à l'accueil