Collin Sexton mène les Cavaliers à Atlanta

Les Cavaliers peuvent remercier Collin Sexton après leur victoire sur Atlanta (96-91). Avec 27 points et un paquet de gestes décisifs, il a été l'homme du match, bien secondé par le double double (12 points, 11 rebonds) d'Andre Drummond. En comparaison, Trae Young s'est montré bien trop maladroit et est resté bloqué à 16 points.

Andre Drummond et les Cavs commencent bien ce match à l’extérieur, avec deux paniers d’entrée pour le pivot, mais ce dernier se fait aussi attraper par De’Andre Hunter sur un gros dunk en ligne de fond. Ça démarre fort, et ça se confirme avec Trae Young qui catapulte un tir de très, très loin, bientôt répondu par Collin Sexton (à distance plus régulière mais toujours à 3-points).

À domicile, les Hawks prennent le premier avantage en fin de période, avec Hunter laissé seul derrière l’arc mais aussi Young qui part à l’assaut de la peinture, évitant le contre de McGee, dans une finition spectaculaire. Après avoir compté jusqu’à 11 points d’avance, Atlanta clôt le premier quart avec un écart de +10 (35-25).

Même sans Kevin Love et Isaac Okoro, les Cavs reviennent au score. Mais Young se bat comme un beau diable, récupérant la balle au sol avant de délivrer la passe décisive à genoux pour Cam Reddish au layup. Clint Capela y va de sa traversée de terrain conclue par un dunk à deux mains, puis un alley-oop et un autre panier plus la faute au rebond offensif, et tout roule pour les Hawks qui mènent d’une douzaine de points à la pause (56-44).

Atlanta continue de faire le spectacle au retour des vestiaires, avec Young qui shoote de loin, mais partage aussi le cuir avec ses coéquipiers, Capela et Collins au alley-oop notamment. Larry Nance Jr. frappe aussi de loin mais Cleveland a quelques oublis défensifs, sur le repli, et doit encore courir après le score, relégué à -15 au milieu du troisième quart.

Avec leurs remplaçants, McGee en tête, bien aidé par Cedi Osman, les Cavs grignotent peu à peu leur retard et passent sous la dizaine, à -3 seulement dans la dernière minute de la période. Comme un symbole, JaVale McGee vient bâcher le jeune Goodwin et si Bogdanovic conserve l’avantage à Atlanta, ce match est complètement relancé avant le dernier quart (74-70).

Au coude-à-coude, les deux équipes se lancent dans un concours de pistoleros avec Kevin Huerter pour Atlanta et Cedi Osman pour Cleveland. Les Cavs utilisent davantage leur taille et ça marche, avec JaVale McGee qui part dans un layup main gauche après appuis décalés, et inscrit le panier plus la faute ! Collin Sexton continue ses ravages en pénétration et c’est maintenant à Atlanta, dans le « money time », d’être à la bourre.

Trae Young réussit un tir impossible, en déséquilibre, avec la planche et De’Andre Hunter vient contrer Andre Drummond pour garder espoir sous les deux minutes. Bogdan Bogdanovic égalise à 3-points mais Collin Sexton lui répond sans trembler. Après un dunk raté de John Collins et un autre shoot manqué de Bogdan Bogdanovic de loin, Cleveland s’envole vers le succès en prenant ses points aux lancers (96-91).

Limité à 35 points en deuxième mi-temps, les Hawks ont manqué de gaz pour tenir sur la longueur, alors que Cleveland, après deux défaites de rang, semblait plus déterminé et frais pour retrouver la victoire.

Retour à l'accueil