Zion Williamson marche sur les Bucks en l'absence de Giannis Antetokounmpo

Le choix n°1 de la Draft 2019 Zion Williamson disputait cette nuit avec les Pelicans de la Nouvelle-Orléans son dernier match de présaison et l'ancienne star de Duke avait à coeur d'envoyer un message fort au reste de la ligue. En tout cas, c'est le moins que l'on puisse dire. Auteur de 31 points à 12/22 au tir, 7/13 au lancer, 9 rebonds et 2 passes décisives en 34 minutes, Zion Williamson a permis aux Pelicans de dominer les Bucks (127-113).

Face à une équipe de Milwaukee qui jouait sans son meilleur élément, le double MVP et DPOY Giannis Antetokounmpo, les Pelicans de la Nouvelle-Orléans n'étaient clairement pas là pour s'amuser. Eric Bledsoe aussi attendait ses anciens coéquipiers de pieds fermes, lui qui avait été échangé il y a quelques semaines contre Jrue Holiday. L'ancien back-up des Bucks termine la rencontre avec 14 points, 7 rebonds et 6 passes décisives en 33 minutes.

Sans trop attendre, les Pelicans guidés par un excellent Zion Williamson prennent les Bucks d'entrée par les cornes en remportant le premier quart-temps sur un 35-20 avant de voir les visiteurs revenir à à deux points à la pause 59-57.

Au retour des, Zion Williamson s'amuse dans la défense des Bucks avec un footwork impeccable, variations de rythme, attaques frénétiques du panier terminées bien souvent sur des finger-rolls et au final 31 points sur une raquette qui n’a même pas eu le temps de prendre des photos. Williamson ajoute 9 rebonds et 2 passes décisives en 34 minutes pour mener les Pelicans à une écrasante victoire 127-113.

A peine transféré aux Bucks, Jrue Holiday est déjà de retour au Smoothie King Center, et face ses anciens coéquipiers, ses 15 points n’ont pas évité à Milwaukee de subir une 3e défaite en trois matches. Giannis Antetokounmpo absent, Khris Middleton a tenu la baraque, et il avait même permis aux Bucks de prendre les commandes dans le 3e quart-temps après avoir effacé un déficit de 20 points.

Mais les Pelicans vont réagir par l’intermédiaire de J.J. Redick (18 points), auteur notamment de trois 3-points, pour permettre à sa formation de s’imposer 127-113. Lonzo Ball s'est illustré également avec 19 points, 5 rebonds et 8 passes décisives en 34 minutes.

Pour Milwaukee, Khris Middleton a inscrit 29 points, 4 rebonds et 4 passes décisives. Donte Divincenzo ajoute 14 points, 8 rebonds et 2 passes en 21 minutes. Thanasis Antetokounmpo a enregistré 9 points, 6 rebonds et une passe en seulement 11 minutes. Les rookies Sam Merrill (7 points et une passe en 15 minutes), Jordan Nwora (4 points et une passe en 9 minutes) et Mamadi Diakité (2 points et 2 rebonds en 6 minutes) ont également participé à la rencontre. 

Retour à l'accueil