Khalifa au contre

Khalifa au contre

LE CAIRE (Égypte) - Babacar Sané et Khalifa Ababacar Diop ont tous deux réalisé vendredi un double-double pour permettre au Sénégal de s'imposer 80-78 contre le Mali, grand rival de toujours, lors de son premier match du Championnat d'Afrique U18 FIBA. 

Sané a amené une grosse dose d'intensité dès le début de la rencontre, apportant de la stabilité à une équipe qui a bien failli craquer sous la pression constante des Maliens. 

L'intérieur Ibou Dianko Badji a commis deux fautes dans les quatre premières minutes, contraignant le coach Madiene Fall à faire entrer El Hadji Ngom à sa place pour tenir la baraque dans la raquette. Ce dernier s'est montré à la hauteur en compilant 11 points et 6 rebonds. 

Le Sénégal a bouclé le premier quart-temps avec un léger avantage (23-17), puis il a creusé un peu plus l'écart avant la mi-temps (45-35). Les Maliens se sont démenés pour revenir dans la partie durant le 3e quart-temps, mais les Sénégalais ont fait part d'une grande discipline pour maintenir leur avance (61-52). 

Dans l'ultime période, le Mali a appuyé sur l'accélérateur en imposant une forte pression défensive sur le Sénégal, le poussant à la faute pour récupérer trois ballons consécutifs convertis en autant de paniers pour recoller au score (78-72) à 52 secondes de la fin du match. 

Le Malien N'Tio Modibo Diarra a alors eu droit à deux lancers francs, qu'il a ratés. Joueur le plus prompt au rebond sur la 2e tentative, le capitaine Mohamed Sidibe a toutefois permis à son équipe d'ajouter deux points. 

Sidibe a cumulé 15 points et 14 rebonds pour le Mali

Suite à une autre perte de ballon du Sénégal, Fall a demandé un temps mort pour passer en défense individuelle, un choix judicieux puisqu'il a provoqué la perte du ballon par le Malien Bourama Coulibaly à 20 secondes de la sirène finale.

Le Mali a remis la compresse avec une défense tout terrain, mais celle-ci s'est avérée vaine suite à la faute commise sur le distributeur sénégalais Moustapha Mboup. Après avoir manqué son premier essai, il a transformé le second pour faire passer le score à 79-74. 

Coulibaly a été à son tour victime d'une faute et il a réussi ses deux lancers francs pour ramener le Mali à trois points du Sénégal. Avec 13 secondes à jouer, Mboup s'est à nouveau retrouvé sur la ligne des lancers francs et comme quelques instants auparavant, il n'a transformé qu'un seul de ses deux essais (80-76).

Sidibe a récupéré le rebond défensif et a scoré un layup pour réduire encore l'écart (80-78), mais il était trop tard. 

"C'était un match très difficile, car les Maliens sont des battants. Ils ont une équipe solide, nous le savions avant le match. Nous avons très bien commencé et nous avons tout fait pour conserver notre avance, mais à la fin, nous avons manqué un peu de concentration. Nous prenons cette victoire et nous tâcherons de corriger nos erreurs," déclare Sané à FIBA.basketball. 

Le Sénégal a totalisé 30 ballons perdus, de quoi inquiéter Fall : "Ce n'est pas assez bien. Nous pouvons faire beaucoup mieux. Certes, nous avons gagné et c'est important, mais nous ne pouvons pas nous permettre de jouer ainsi. Nous devons absolument éviter de commettre autant d'erreurs."

Sidibe sait que ses coéquipiers ont tout donné et il ne semble pas trop inquiet : "C'était notre premier match du tournoi et nous aurions aimé le gagner, mais nous devons à présent faire les ajustements nécessaires en vue du prochain."

Le Mali affrontera la Guinée samedi à 15h30 GMT, puis l'Égypte défiera le Sénégal à 18h00 GMT. Les deux matchs seront diffusés en direct sur la chaîne YouTube de la FIBA. 

FIBA

Sané et Khalifa offrent la victoire au Sénégal
Sané et Khalifa offrent la victoire au Sénégal
Sané et Khalifa offrent la victoire au Sénégal
Sané et Khalifa offrent la victoire au Sénégal
Sané et Khalifa offrent la victoire au Sénégal
Retour à l'accueil