Nikola Jokic dans l'histoire des Denver Nuggets, les Celtics renversent Indiana, Phoenix domine les Pelicans

Au lendemain de sa performance XXL contre les Rockets (19 points, 12 rebonds et, surtout, 18 passes, un record pour un pivot depuis Wilt Chamberlain en 1968), Nikola Jokic a réalisé le 44e triple-double de sa carrière sur le parquet de Sacramento, le troisième en quatre matches cette saison.

L'intérieur serbe entre ainsi dans l'histoire des Nuggets puisqu'il bat le record de triples-doubles de la franchise que détenait Fat Lever (43). Il devient le 9e joueur de l'histoire de la NBA dans l'exercice, évidemment très loin des 181 d'Oscar Robertson.

Malgré son pivot star, Denver s'est incliné pour la troisième fois en quatre matches cette saison (125-115).

Menés de 17 points dans le troisième quart-temps, les Celtics ont renversé Indiana (116-111) grâce notamment à Jayson Tatum, auteur de 14 de ses 27 points de la soirée dans les douze dernières minutes, largement dominées par Boston (33-17). C'est la première défaite de la saison des Pacers après trois succès initiaux.

Dans le duel des équipes à 0 victoire, Chicago a dominé Washington (115-107). Zach LaVine (23 points, 5 rebonds et 6 passes) et Coby White (18 points, 5 rebonds, 6 passes) ont été les principaux artisans du succès des Bulls. Russell Westbrook (21 points, 15 rebonds, 11 passes) a égalé le record d'Oscar Robertson en réussissant trois triples-doubles lors de ses trois premiers matches de la saison, mais les Wizards subissent leur pire démarrage (0-4) depuis l'exercice 2012-2013 et leurs 12 défaites consécutives.

Malgré leurs deux stars, Chris Paul et Devin Booker, bloqués à respectivement 9 et 8 points, les Suns ont largement dominé les Pelicans (111-86), leur troisième succès en quatre rencontres.

Retour à l'accueil