Les Clippers enchaînent en corrigeant Portland

Les Clippers ont balayé Portland (128-105). Ils ont récolté leur 4e succès en cinq matches. Kawhi Leonard a effectué son retour avec un masque. Il était blessé au visage après un choc avec son coéquipier Serge Ibaka. Il a inscrit 28 points (9 sur 17 aux tirs, 7 passes décisives).

Forts de leur victoire face aux Lakers il y a deux jours, dans la même salle, les Blazers arrivent en confiance face aux Clippers mais ces derniers reçoivent le renfort de Kawhi Leonard, masqué, qui revient de sa blessure à la bouche. Les locaux sont les plus mordants en début de match avec Serge Ibaka et Nicolas Batum qui frappent de loin. Le Français score même 8 des 13 premiers points de son équipe.

CJ McCollum leur répond mais Portland subit, avec plusieurs duels avantageux au poste bas pour Kawhi Leonard et déjà un paquet de possessions offensives sans panier au bout. À 7/8 à 3-points pour commencer, les Clippers ne plaisantent pas avec deux bombes de suite pour Paul George, et ça fait déjà +12 en leur faveur.

Ivica Zubac confirme la domination californienne d’un gros contre sur Damian Lillard. Malgré Carmelo Anthony qui fait 3/3 pour mettre fin à un 11-0, Los Angeles mène de 11 longueurs (37-26).

Les Clippers gardent la main chaude en deuxième quart-temps avec l’écart qui monte à +17 après un nouveau 3-points de Paul George, mais ils commencent à leur tour à perdre des ballons sur des mésententes. Portland en profite pour passer un 12-2 avec Robert Covington Jr. qui trouve la cible. Sans Gary Trent Jr. blessé, Anfernee Simons fait mouche à 3-points mais Jackson puis Leonard, puis Ibaka, relancent LA avec un nouveau run : 13-2.

Maladroit à 3-points, Damian Lillard (1/9 aux tirs) baisse la tête et va chercher ses points près du cercle tandis que CJ McCollum écope à 3-points, mais les Clippers sont deux tons au-dessus en première mi-temps, avec 19 points d’avance à la pause (76-57). Lou Williams et Paul George sont à 13 points tandis que Nicolas Batum (11) et Kawhi Leonard (12) se baladent aussi dans la défense mollassonne des Blazers.

Des Blazers à la rue
Déjà largués, les Blazers sont complètement à la rue au retour des vestiaires avec deux balles perdues d’entrée et un 9-0 des Clippers qui enfoncent le clou, sans forcer, et se portent à merveille à +28 ! À part pour ce gros contre de Jusuf Nurkic sur Serge Ibaka, et quelque fusées de CJ McCollum de loin, Portland n’arrive à rien à l’image de ce dunk (massif) raté par Derrick Jones Jr, de ce 0/7 à 3-points de Lillard et déjà 15 ballons perdus…

En face, Los Angeles déroule avec des rebonds offensifs à gogo et des lay-up à la pelle. Paul George et Kawhi Leonard sont déjà à 20 points ou plus et les Clippers atteignent la barre des 100 points… avec encore deux minutes à jouer en troisième quart. Le dernier quart-temps va être long pour Rip City (107-85).

Enes Kanter essaie de réduire l’écart mais Paul George n’en a cure. Ivica Zubac conclut lui un alley-oop bruyant et Terry Stotts ouvre bientôt son banc pour le « garbage time ». Cela permet au moins de revoir Harry Giles qui s’illustre d’entrée à mi-distance puis sur un layup avec appuis décalés. Portland passe un 12-3, purement esthétique en fin de match, mais doit concéder une défaite nette et sans bavure (128-105).

La défense, un point de concentration annoncé en début de saison, est encore aux abois pour les Blazers qui se sont fait dominer dans la peinture (52 à 26), sans résistance sur les pénétrations de Kawhi Leonard, Paul George et consorts. À l’inverse, bien que fessés et humiliés par Dallas, les Clippers en sont à quatre victoires pour une seule défaite en ce début de saison, et ils sont premiers à l’Ouest.

Retour à l'accueil