Le trio nigérian du Heat KZ Okpala-Precious Achiuwa-Bam Adebayo s'occupe des Raptors

Le Miami Heat a terminé sa présaison par une victoire convaincante (117-105) obtenue la nuit dernière face aux Raptors de Toronto grâce à son excellent trio nigérian KZ Okpala-Precious Achiuwa-Bam Adebayo. 

En déplacement chez les Raptors qui reçoivent provisoirement au Amalie Arena de Floride, le Miami Heat, finaliste NBA 2020 ne s'est pas fait prier pour dominer son adversaire du soir, qui est également l'un de ses concurrents à l'est. 

Dans le sillage de l'ailier sophomore nigérian KZ Okpala (21 ans, 2m03), auteur d'une très belle prestation avec 24 points, 5 rebonds et 2 passes décisives en 34 minutes, le Heat  a d'abord été mené dans le premier quart-temps avant de faire la différence en remportant les trois derniers quarts. Aux côtés du 32ème choix de la Draft 2019, ses compatriotes nigérians ont également brillé. Le rookie Precious Achiuwa (21 ans, 2m06) a cartonné avec un double-double en 23 minutes (13 points, 15 rebonds et 2 passes décisives). Pour sa part, le pivot All-Star Bam Adebayo a enregistré 13 points, 9 rebonds et 4 passes décisives en 25 minutes.

Après une première sortie timide en présaison, l’ailier nigérian KZ Okpala ne s’est pas caché cette fois : 24 points (9/15 aux tirs), 5 rebonds et 2 passes décisives.

« Comme vous pouvez le constater, ce gamin sait jouer, réagit Bam Adebayo. C’est une histoire de confiance. Cela doit venir de lui. Il avait l’air d’être un peu nerveux lors du premier match de présaison. Il va pouvoir s’appuyer sur ce second match et continuer à prendre confiance en lui. »

Dans ce match, on a bien senti que son premier panier inscrit, le premier du match pour son équipe, a permis de le libérer. Après ce shoot derrière l’arc dans le corner, alimenté par une passe venue de l’opposée, le joueur de 21 ans a inscrit cinq autres shoots primés dans des conditions similaires.

Une présence défensive appréciée

Outre cette adresse longue distance (6/10), il a fait parler ses qualités athlétiques pour finir près du cercle. Des qualités auxquelles il a aussi eu recours en défense, pour tenter de contenir son vis à vis, Pascal Siakam.

« La seule chose que les gens vont probablement remarquer sont ses six paniers à 3-points et ses 24 points, commente Erik Spoelstra. Mais je retiens plutôt sa polyvalence défensive, les bons placements côté faible. C’est sans doute là qu’il a fait le plus de progrès parce qu’il a toujours été plutôt bon sur le ballon. Mais il essaie d’en apprendre plus sur le jeu NBA et savoir où il doit se placer lorsqu’il n’est pas en action. »

Autrement dit, son jeune joueur a encore beaucoup de travail. Cette performance tombe tout de même à pic pour lui. Jae Crowder et Derrick Jones Jr. partis durant l’intersaison, Okpala sera notamment en compétition avec les beaucoup plus expérimentés Moe Harkless et Andre Iguodala pour gagner des minutes.

« Je crois en moi et réussir est ma seule option, livre l’intéressé. Alors je vais continuer à bosser. J’ai toujours su que je devais donner le meilleur de moi-même pour mes coaches et écouter ce qu’ils ont à dire parce qu’ils croient en moi et je crois en eux. »

Le Heat termine donc sa présaison sur un bilan d'une victoire en deux matchs. Les hommes du coach Erik Spoelstra débutent leur saison régulière le 23 décembre face au Magic d'Orlando dans un derby floridien.

Pour les Raptors, le meneur All-Star Kyle Lowry a signé 25 points et 3 passes en 27 minutes tandis que l'ailier All-Star camerounais a frôlé le double-double avec 14 points, 9 rebonds et 3 passes décisives en 28 minutes. Les Raptors clôturent leur présaison sur une fiche de 2-1 et croiseront les New Orleans Pelicans le 23 décembre pour l'ouverture de la saison régulière. 

Retour à l'accueil