Le Jazz brise une série de 17 défaites consécutives sur le parquet d'Oklahoma City

Le Jazz a brisé une série de 17 défaites consécutives dans l'Oklahoma grâce à un panier de leur arrière Donovan Mitchell à 7 secondes de la fin (110-109). Lors de la victoire de Memphis chez les Nets (116-111 a.p.), le rookie de l'année Ja Morant a été sérieusement touché à une cheville.

Oklahoma-Utah : 109-110
Utah n'avait plus gagné un match sur le parquet d'Oklahoma depuis le 31 octobre 2010 et restait sur une série de 17 défaites à l'extérieur face au Thunder. La malédiction a été vaincue dans la nuit de lundi à mardi, puisque les hommes de Quin Snyder se sont imposés in extremis en Oklahoma, sur un lay-up de Donovan Mitchell à 7 secondes de la fin. Dans l'effort final de son équipe, l'arrière du Jazz a scoré les 12 derniers points des siens.

Bien sûr, Mitchell n'était pas seul. Il a été bien secondé par Bojan Bogdanovic (23 points) et Mike Conley très efficace (20 points, 10 rebonds et 9 passes). Le pivot français Rudy Gobert a été solide avec un double-double (12 points - 10 rebonds).

Pourtant, OKC avait bien entamé le dernier quart par un 8-0, et menait 100-93 à sept minutes de la fin. Mais, malgré Shai Gilgeous-Alexander (23 points et 7 passes) et Luguentz Dort (26 points, son record en carrière), OKC a manqué de réalisme sur la fin. Ce match aura tout de même permis au jeune meneur français du Thunder, Théo Maledon, de s'exprimer sur le terrain (20 minutes, 6 points à 100%, 2 passes, 1 interception mais 3 balles perdues).

Atlanta-Detroit : 128-120
Pour la première fois depuis 2016-17, les Atlanta Hawks démarrent une saison par 3 victoires de rang. Detroit, en revanche, en est à 3 défaites de son côté.

Les Pistons, qui se déplaçaient sans leurs stars Blake Griffin et Derrick Rose, laissées au repos, ont su revenir dans le match à plusieurs reprises, alors qu'Atlanta semblait avoir pris l'ascendant, notamment après un 29-16 (115-91, 32e). Mais les Hawks avaient des armes offensives, derrière Trae Young (29 points) et une belle adresse primée (47,6 %) portée, entre autres, par Bogdan Bogdanovic (5/7) et Solomon Hill (4/8).

Pour Detroit, Josh Jackson a été au rendez-vous (27 points), de même que Jerami Grant (27 points) et Delon Wright qui apporte 18 points en sortie de banc. Les deux Frenchies ne sont pas non plus restés inactifs. Killian Hayes a eu du temps de jeu (29') qu'il a bien utilisé (10 points, 2 rebonds, 8 passes) malgré une adresse fuyante (4/12). Sekou Doumbouya, lui, a été moins en vue (10 minutes, 2 points, 1 rebond).

Brooklyn-Memphis : 111-116 (a.p.)
Cette première victoire de la saison a un goût amer pour Memphis qui y a perdu son meilleur joueur, le rookie de l'annéeJa Morant, touché à une cheville à la fin de la première mi-temps. Morant avait tenté d'aller au rebond face à l'intérieur français Timothé Luwawu-Cabarrot et est mal retombé, sur le pied de son adversaire.

Cette douche froide n'a pas empêché Memphis d'aller arracher la prolongation et la victoire à New York, face à un adversaire qui avait laissé Kevin Durant et Kyrie Irving au repos, et doit désormais se passer de Spencer Dinwiddie, blessé.

Memphis s'est appuyé sur Kyle Anderson (28 points), Dillon Brooks (24) et l'abattage de son intérieur lituanien Jonas Valanciunas (14 points, 14 rebonds). Chez les Nets, qui ont manqué de ressources dans le temps supplémentaire, Caris LeVert a été un beau leader (28 points et 11 passes). Timothé Luwawu-Cabarrot, qui a profité de la situation et d'un temps de jeu conséquent (40') l'a bien assisté et termine deuxième scoreur des Nets (21 points mais aussi 2 passes et 6 rebonds).

Retour à l'accueil