La NBA donne le feu vert aux joueurs vétérans sans contrat de signer en G-League

Selon plusieurs médias américains, la ligue a autorisé une centaine de joueurs NBA dont plusieurs originaires d'Afrique qui sont toujours sans contrat à signer pour une équipe de G-League afin de se relancer. 

Parmi ces joueurs, Michael Kidd-Gilchrist, Isaiah Thomas, Emmanuel Mudiay (RD congolais), Luc Mbah A Moute (Camerounais), Chimezie Metu (Nigérian), Rondae Hollis-Jefferson, DeMarre Carroll, Noah Vonleh (Libérien), Cheick Diallo (Malien), John Henson ou encore Ian Mahinmi (franco-béninois). Ils sont nombreux, les bons joueurs d’expérience sans contrat, alors que la saison vient de débuter, et la NBA leur offre une petite consolation avec la possibilité de signer en G-League.

En fait, ESPN rapporte que la NBA a décidé d’assouplir son règlement, et désormais des free agents, même avec plus de cinq ans d’expérience en NBA, pourront rejoindre la G-League. Une façon de s’entretenir en attendant un coup de fil, mais aussi de suivre strictement le protocole sanitaire pour être prêt à dépanner si besoin.

Actuellement, plus de 100 joueurs sont toujours sans contrat, et à l’image de ce que les Warriors voulaient faire avec Jeremy Lin, des franchises auraient l’intention de mettre des « vétérans » en couveuse en G-League.

Ce nouveau règlement s’accompagne de la création d’un statut de « NBA Vet Selection » dédié à ce joueur d’expérience, sorte de joker que les franchises NBA pourront directement sélectionner en cas de besoin.

Retour à l'accueil