Jaylen Brown cartonne face aux Grizzlies en inscrivant 42 points à 15/21 aux tirs

Jaylen Brown a fait parler de lui. Dans la nuit de mercredi à jeudi, dans le cadre de la saison régulière de NBA, le joueur de 24 ans a vu sa franchise des Celtics de Boston, avec qui il évolue depuis le 23 juin 2016 après avoir été drafté en 3eme position, se défaire des Grizzlies de Memphis (126-107). Surtout, l'ailier a terminé meilleur marqueur de son équipe mais également de cette rencontre, et de très loin, avec un bilan de 42 points, 5 rebonds et 4 passes décisives. Un nombre impressionnant de points qui correspond, tout bonnement, à son record en carrière. Le jeune basketteur très talentueux n'en finit donc plus de progresser. D'ailleurs, durant cette rencontre, il a même eu une belle réussite et une belle efficacité, terminant avec un très solide 15 sur 21 aux tirs ainsi que 7 sur 10 à trois-points. En face, les Grizzlies étaient orphelins de Ja Morant, victime d'une entorse à une cheville et absent entre trois et cinq semaines.

Orphelins de leur leader et meneur de jeu Ja Morant, les Grizzlies n’ont pas fait illusion bien longtemps contre Boston : après avoir marqué les deux premiers paniers de la partie, les hommes de Taylor Jenkins encaissent 12 points de suite. Ses remplaçants parviennent à revenir à -4 avant que Marcus Smart ne les remette à distance avec deux banderilles de suite. Après 12 minutes, les C’s mènent déjà de 12 points (31-19).

Ce n’est pas assez pour le duo Jayson Tatum – Jaylen Brown, qui ne veut prendre aucun risque face à cette équipe et préfère vite se mettre à l’abri. Les deux stars de Boston plantent chacun leur tour trois tirs primés de suite, avec une claquette en prime pour le deuxième, et à la clé un 17-0 sec en 3 minutes !

Memphis n’est pas en mesure de réagir, Jaylen Brown est sur son nuage avec trois nouveaux paniers de suite et 26 points à la pause. +26, c’est aussi l’écart au tableau d’affichage pour les Celtics (66-40).

Du temps de jeu pour les jeunes remplaçants
Marcus Smart franchir la barre des 30 unités d’écart depuis la ligne des 3-points pendant que Jaylen Brown file vers son record en carrière.

Le seul à pouvoir l’arrêter est Brad Stevens s’il considère que le match est plié et qu’il est préférable de reposer son arrière. Jonas Valanciunas, Gorgui Dieng et l’inattendu John Konchar se relaient pour repousser ce moment.

À 96-71 à l’entame du dernier quart-temps, l’entraîneur celte décide malgré tout qu’il peut sortir ses titulaires et donner du temps de jeu à ses jeunes remplaçants.

L’occasion pour Carsen Edwards de se montrer, avec 9 points de suite, ainsi que Tremont Waters, le rookie Aaron Nesmith ou même Tacko Fall. Ils maintiennent l’écart et valident cette victoire tranquille de Boston portant le sceau de Jaylen Brown, avec un nouveau record en carrière à 42 points, atteint en trois quart-temps seulement.

Retour à l'accueil