EuroLeague : l'Asvel Villeurbanne fait chuter le Maccabi Tel-Aviv à l'Astroballe

Vingt et un ans jour pour jour après la dernière victoire d'un club français sur le Maccabi Tel-Aviv, déjà son oeuvre à l'époque, Villeurbanne a à nouveau fait tomber le club israélien (84-81), à l'Astroballe.

Après trois défaites de suite, contre le Real Madrid (84-91), l'Efes Istanbul (68-72) et le Bayern Munich (62-76), l'Asvel s'est remise à l'endroit, mercredi soir. Et de quelle manière. En réalisant un exploit du tonneau de celui accompli il y a deux semaines contre Barcelone (80-68). À l'Astroballe, Villeurbanne a mis à terre le Maccabi Tel-Aviv (84-81), signant le premier succès d'une formation française sur le club-nation depuis... 21 ans jour pour jour. C'était le 16 décembre 1999, et l'Asvel, déjà, en avait fait son affaire (70-65).

Après un premier quart-temps euphorique en attaque (30-24), les Villeurbannais ont résisté aux tentatives de retour des Israéliens pendant les deux périodes suivantes, sur les épaules de David Lighty (10 points, 8 rebonds) et Moustapha Fall (15 points, 10 rebonds), résistant au show Scottie Wilbekin (25 points) et à un ultime come-back des visiteurs (78-80, 38e), et faisant la différence notamment grâce à un Amine Noua incisif et décisif, présent autant au scoring (11 points, tous dans le quatrième quart) qu'en défense (1 contre, 1 interception), signant aussi le dunk permettant aux siens de s'échapper définitivement (84-78, 39e) sur une passe lumineuse de Norris Cole.

Retour à l'accueil