Andrew Bogut annonce sa retraite

SYDNEY, Australie - Le pivot vétéran australien, Andrew Bogut, qui a fêté ses 36 ans samedi et qui fut champion de la NBA avec les Warriors de Golden State en 2015, a annoncé mardi qu'il prenait sa retraite après quinze ans de carrière au plus haut niveau.

L'Australien, qui avait été repêché au premier rang en 2005 par les Bucks de Milwaukee, a expliqué que la pandémie de coronavirus, qui a mis à l'arrêt la saison de basketball pendant plusieurs mois, lui avait laissé le temps de réfléchir à son avenir. 

« Cette décision n'a pas été facile à prendre, mais je pense que c'est la bonne », a expliqué le trentenaire sur son podcast « Rogue Bogues ». « Je quitte le monde professionnel du basket avec effet immédiat », a-t-il ajouté.

Bogut a également révélé avoir dû subir récemment deux opérations chirurgicales en raison de douleurs chroniques. 

« Ces deux dernières années ont été rudes pour moi : certains matins, le simple fait de devoir sortir de mon lit, de partir seul à l'entraînement ou à un match, ont constitué de vrais défis », a-t-il confié.

Le pivot (2,13 m) a souligné que son objectif initial était d'aller jusqu'aux Jeux olympiques de Tokyo, repoussés à l'été 2021 en raison de la COVID-19, mais qu'à présent il comptait donner la priorité à sa santé.

« Je ne peux ni physiquement, ni mentalement, aller jusqu'en 2021 compte tenu de l'état de mon corps », a-t-il affirmé.

Cette annonce survient six mois après que Bogut a annoncé qu'il ne renouvellerait pas son contrat avec les Kings de Sydney, qui évoluent dans la Ligue australienne de basket (NBL), et avec qui il avait signé pour deux ans en 2018, après treize ans passés dans la NBA.

Bogut a passé sept saisons avec le maillot de Milwaukee. Il a également joué pour les Mavericks de Dallas, les Lakers de Los Angeles et les Cavaliers de Cleveland.

Avec la sélection nationale australienne, il a participé à trois JO et deux championnats du monde. 

Retour à l'accueil