Coupé par les Hornets, Nicolas Batum est dans le viseur de huit équipes prétendantes au titre

Les Hornets décident de couper Nicolas Batum
Pas de « sign-and-trade » pour Nicolas Batum qui est coupé avec ses 27.1 millions de dollars de salaire qui seront étalés sur plusieurs saisons.

Incapable de trouver une 3e équipe pour monter un « sign-and-trade » avec les Celtics autour de la venue de Gordon Hayward, les Hornets ont finalement choisi de couper Nicolas Batum. C’est ce qu’annonce The Athletic, et la franchise de Michael Jordan va utiliser pour cela la « stretch provision » pour étaler le salaire du Français sur plusieurs saisons.

Conséquence de ce renvoi, Batum sera free agent dans 48 heures, et pourra signer où bon lui semble. Selon son agent, six équipes seraient intéressées par ses services, et il s’agit des Bucks, des Nets et des Raptors à l’Est, et du Jazz, des Warriors et des Clippers à l’Ouest.

On notera que le Jazz vient de libérer une place dans son effectif, et c’est peut-être annonciateur de la venue du coéquipier en sélection de Rudy Gobert.

Quant aux Hornets et aux Celtics, ils peuvent toujours monter un « sign-and-trade » pour le transfert de Gordon Hayward, basé sur des choix de Draft.

Retour à l'accueil