DeRon et Killian Hayes avec Yann Balikouzou (agent) à Los Angeles lors de la Basketball Without Borders (BWB) en février 2019

DeRon et Killian Hayes avec Yann Balikouzou (agent) à Los Angeles lors de la Basketball Without Borders (BWB) en février 2019

La NBA Draft 2020 aura lieu le 18 novembre prochain de manière virtuelle, et on commence déjà à avoir quelques indications assez claires au sujet des prospects qui sont attendus très haut cette année dont les noms seront bientôt appelés par Adam Silver. Parmi eux, le français Killian Hayes (19 ans, 1m95), attendu dans les huit premiers.

Après Joakim Noah (n°9 en 2007 par les Chicago Bulls) et Frank Ntilikina (n°7 par les New York Knicks en 2017), Killian Hayes est sur le point de devenir le joueur français le mieux drafté de l'histoire. 

En effet, selon plusieurs insiders, l'ancien meneur-arrière du club allemand de Ratiopharm Ulm serait actuellement la priorité de nombreuses franchises disposant de choix de loterie en commençant par les Warriors de Golden State (n°2), les Chicago Bulls (n°4), Atlanta Hawks (n°6), Detroit Pistons (n°7), les New York Knicks  (n°8) et les Phénix Suns (n°10).

Contacté par notre rédaction, son agent franco-centrafricain Yann Balikouzou ne dément pas cette tendance publiée par plusieurs médias américains. Même si les discussions se poursuivent avec les différentes équipes, Killian Hayes a de grandes chances d'être au moins drafté dans le Top 8, au meilleur des cas par les Golden State Warriors qui disposent du choix n°2 de la draft dont la seconde priorité est de choisir un meneur ayant déjà l'expérience du haut niveau. 

Avec une expérience en EuroCup, la deuxième compétition la plus relevée d'europe derrière l'EuroLeague, jouant contre des joueurs aguerris, Killian Hayes est clairement le meilleur joueur à son poste dans cette cuvée 2020.

Parti de loin, le fils de DeRon Hayes (ancien basketteur professionnel), va certainement réaliser le rêve de son père dans sept prochaines semaines lorsque le patron de la ligue Nord-américaine Adam Silver se présentera devant son pupitre. 

Depuis le début du Combine virtuel le 28 septembre, la cote de Killian Hayes n'a cessé de grimper auprès des médias et également des équipes de loterie. Il ne sera donc pas surprenant qu'il soit repêché en deuxième position si les Warriors doivent jeter leur dévolue sur un meneur. Les Chicago Bulls font également partie des favoris grâce à leur choix n°4 sans oublier les Atlanta Hawks (choix n°6) et surtout les Detroit Pistons (choix n°7) qui rêvent de l'associer avec son compatriote français Sekou Doumbouya. Bref, l'avenir de Hayes semble déjà écrit à un mois et demi de la Draft selon plusieurs sources. 

Le processus de pre-draft prendra fin dans deux semaines, le 16 octobre. En attendant, les interviews se poursuivent sans oublier les examens médicaux, les tests physiques, d'agilité et exercices de tirs qui auront lieu bientôt dans les villes des équipes NBA. 

Retour à l'accueil