Le basketball saura-t-il conquérir le cœur des Algériens ?

ALGER (Algérie) - Beaucoup de choses se sont passées autour de l'équipe nationale masculine d'Algérie durant les deux dernières décennies, mais ce sont les prochains Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 qui sont désormais au centre des discussions dans ce pays d'Afrique du Nord.

Deuxième du FIBA AfroBasket 2001, avec à la clé une participation à la Coupe du Monde FIBA 2002, l'Algérie a raté les éditions 2007, 2009, 2011 et 2017 du tournoi continental majeur. Les Algériens estiment que le moment est venu d'écrire un nouveau chapitre de leur histoire.

Toutefois, une question tourmente constamment les fans de basket : ce sport parviendra-t-il à véritablement conquérir le cœur des fans algériens ?

Samir Mekdad, meneur de 33 ans qui a joué un rôle clé pour sa sélection ces dernières années, pense en tout cas que les choses vont dans la bonne direction.

La victoire à l'arrachée dans la mini-série contre le Cap-Vert dans le cadre des pré-Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021, en début d'année, démontre bien que l'Algérie est dans une nouvelle dynamique, comme l'admet Mekdad lors d'un entretien accordé à FIBA.basketball. 

"Notre mission, en tant qu'équipe, est de resituer le basket algérien sur la carte internationale. Nous avons les joueurs, les coachs, il ne nous manque qu'un tout petit peu de soutien," dit Mekdad.

"Ces deux matchs face au Cap-Vert ont permis de mettre à l'épreuve notre détermination. Nous sommes heureux d'avoir obtenu notre qualification pour les Éliminatoires, mais nous sommes conscients qu'il nous faudra travailler très dur pour rivaliser avec les meilleures nations d'Afrique."

Les Algériens partagent le Groupe D avec le Nigeria, le Mali et le Rwanda.

Après des mois d'inactivité dans le pays à cause de la pandémie de coronavirus, le coach Faid Bilal et une partie de l'équipe se sont rassemblés la semaine passée à Alger.

"Notre objectif est la qualification pour la compétition continentale. Ce serait spécial pour nous de retrouver un tournoi auquel nous n'avons plus participé depuis 2015," souligne Mekdad.

"Nous devrons tout donner, et le faire avec la fierté de représenter notre pays.  

Il poursuit : "Peu de gens le savent, mais le basket est en plein développement en Algérie. Le foot reste le sport n° 1 et le pays entier s'est mobilisé l'an dernier pour porter notre équipe nationale vers le titre à la Coupe d'Afrique des Nations. C'est une belle source d'inspiration.

"Or si nous arrivons à prendre part régulièrement au FIBA AfroBasket et aux autres tournois majeurs, je suis convaincu que les fans algériens nous suivront de plus près.

"Au FIBA AfroBasket 2015, beaucoup de fans se sont déplacés pour nous voir jouer, ce qui signifie qu'ils sont là, prêts à nous soutenir," indique-t-il.

Agent libre passé par le club de Rouen en Pro B française, Mekdad croit avoir encore devant lui une belle carrière, admettant être impatient de rejoindre ses coéquipiers en sélection nationale.

"Je suis actuellement en France, mais je suis en contact permanent avec l'équipe. Je n'ai pas pu venir, mais aussitôt que le confinement sera levé et que ma situation professionnelle sera claire, je ferai tout pour aider mon pays à se qualifier pour le FIBA AfroBasket. Porter le maillot de la sélection nationale a énormément de signification pour moi. 

"Je ne cesse de dire à mes coéquipiers qu'ils doivent se préparer à aller au combat, car le Nigeria, le Mali and le Rwanda ont tous de bonnes équipes de basket," conclut Mekdad.

Source : FIBA

Retour à l'accueil