Tyler Herro marche sur les Celtics et propulse Miami à une victoire des Finales NBA

Avec un Tyler Herro record (37 points), le Miami Heat s'est rapproché de la finale NBA en dominant Boston (112-109) pour se détacher trois victoires à une en finale de la conférence Est.

Miami n'est plus qu'à une marche de sa première finale NBA depuis 2014. Mercredi, le Heat a pris le meilleur sur les Boston Celtics lors d'un match 4 de la finale de la conférence Est aussi disputé que les précédents (112-109). C'est de haute lutte et avec des nerfs solides dans les derniers instants (5 sur 6 aux lancers-francs dans les quinze dernières secondes) que les Floridiens ont fini par assurer cette victoire précieuse qui leur permet de mener trois victoires à une dans cette série.

Tout au long de la soirée, ils ont pu compter sur un (jeune) homme : Tyler Herro. Le rookie de vingt ans a livré une partie exceptionnelle, terminée avec 37 points. Un seul joueur de moins de vingt-et-un ans a marqué autant de points dans un match de play-offs : Magic Johnson avec 42 en 1980. «Les tirs de Tyler Herro ont fait la différence dans ce match. Il a été ridiculement bon», a avoué Brad Stevens, l'entraîneur de Boston.

Les deux visages de Jayson Tatum
Au-delà de ses statisques (14 sur 21 au tir et 50 % de réussite à trois points), Herro a surtout montré qu'aucune situation ne lui faisait peur. Il a inscrit 17 points dans le dernier quart-temps, lorsque Boston avait enfin trouvé la bonne carburation (remontant 12 points de retard) dans le sillage d'un Jayson Tatum retrouvé. Le joueur des Celtics était arrivé à la mi-temps avec zéro point au compteur (0 sur 6 au tir) avant de se réveiller au milieu du troisième quart-temps pour inscrire finalement 28 points sur les dix-neuf dernières minutes de jeu.

Tyler Herro marche sur les Celtics et propulse Miami à une victoire des Finales NBA

Mais Herro a bien eu le dernier mot. A 4 minutes de la fin, c'est avec l'assurance d'un vétéran qu'il a défié Marcus Smart avant de planter un panier à trois points de neuf bons mètres sous le nez du meilleur défenseur adverse, repoussant les Celtics à huit points (98-90). Et à l'entame de la dernière minute, il s'est montré dans un autre registre. Alors que Jimmy Butler semblait en grande difficulté tout au bout des 24 secondes de possession, il est arrivé lancé comme un balle sous le panier pour offrir une solution à son coéquipier et donner un bonne marge à son équipe (+9, 107-98 avec 56 secondes à jouer). Ce petit matelas fut plus que nécessaire tant Boston n'a jamais abandonné. Et là encore Herro s'est illustré par son sang-froid avec deux lancers-francs cruciaux à treize secondes de la fin, rentrés sans trembler le moins du monde.

11-0
Dans son histoire, le Miami Heat a mené à onze reprises une série de play-offs par trois victoires à une. Et jamais la franchise floridienne n'a été éliminée dans une telle situation.

Pour Miami, le trio Butler-Goran Dragic-Bam Adebayo a assuré l'essentiel (respectivement 24, 22 et 20 points), faisant oublier les ratés de Jae Crowder (1 sur 9) et Duncan Robinson (0/5). Côté Celtics, Jaylen Brown a apporté 21 poins et 9 rebonds, Kemba Walker 20 points et Gordon Hayward, devenu papa pour la quatrième fois un peu plus tôt dans la journée, 14 points et 7 rebonds. Il faudra en faire encore plus vendredi pour espérer jouer au moins un match de plus et éviter une qualification en finale du Heat.

Retour à l'accueil