Michael Jordan se lance dans la Nascar et recrute Bubba Wallace comme pilote

Michael Jordan, légende des Chicago Bulls, est devenu le propriétaire d'une écurie de Nascar. Il a recruté le pilote Bubba Wallace. 

Michael Jordan se lance dans un nouveau sport. La légende des Chicago Bulls est devenue propriétaire d'une écurie de Nascar. Il a recruté Bubba Wallace, seul pilote noir du circuit et l'un des symboles du mouvement "Black Lives Matter" dans un sport réputé très conservateur. "His Airness" détiendra la majorité des parts de la nouvelle franchise, avec l'ancien pilote Denny Hamlin en partenaire minoritaire.

"Quand j'étais petit en Caroline du Nord, mes parents nous emmenaient mes frères, mes soeurs et moi aux courses, et j'ai toujours été un fan de Nascar, a dit l'icône américaine de 57 ans. La chance de posséder ma propre équipe de course en partenariat avec mon ami Denny Hamlin et d'avoir Bubba Wallace au volant est très excitant pour moi."

"La Nascar a toujours eu du mal avec la diversité"
Jordan, considéré comme le meilleur basketteur de l'histoire et un des plus grands sportifs de tous les temps, est déjà propriétaire de l'équipe de NBA des Charlotte Hornets.

"Historiquement, la Nascar a toujours eu du mal avec la diversité et il y a eu peu de propriétaires noirs, a aussi avancé Jordan. Le moment semble parfait car la Nascar évolue et s'adapte de plus en plus au changement social. En plus de l'engagement récent et des dons que j'ai faits pour lutter contre le racisme systémique, je vois cela comme une chance d'éduquer un nouveau public et d'ouvrir plus d'opportunités aux Noirs dans les courses".

Wallace sera le fer de lance de l'équipe. Le pilote de 26 ans avait confirmé récemment qu'il ne courrait plus pour Richard Petty Motosports. Wallace s'est exprimé à plusieurs reprises contre le racisme à la suite du meurtre de George Floyd à Minneapolis, et a appelé en juin les dirigeants de la Nascar à interdire le drapeau confédéré sur le circuit. Ce drapeau a longtemps été affiché sur les pistes de Nascar dans le sud des Etats-Unis, mais il reste pour beaucoup un symbole de l'esclavage et du racisme. Il a par la suite été interdit.

Retour à l'accueil